Secunews
Informatique

HP rappel préventivement des batteries d’ordinateurs, vendues de décembre 2015 à décembre 2017 pour risque d’incendie

HP rappel préventivement des batteries d’ordinateurs, vendues de décembre 2015 à décembre 2017 pour risque d’incendie

Le groupe informatique américain HP  procéde rappel mondial de batteries au lithium-ion de certains modèles d’ordinateurs, qui présentent un risque de surchauffe et d’incendie.

“Ces batteries sont susceptibles de surchauffer, et exposent les clients à un risque d’incendie et de brûlures”, écrit le groupe sur son site internet.

Les batteries affectées par ce programme étaient livrées avec des ordinateurs portables:

– HP Probook 64x (G2 et G3)
– HP ProBook 65x (G2 et G3)
– HP x360 310 G2, HP ENVY m6
– HP Pavilion x360, HP 11
– Des stations de travail mobiles HP ZBook* (17 G3, 17 G4 et Studio G3) (HP ZBook Studio G4 le produit est compatible avec les batteries concernées mais n’est pas livré avec celles-ci.)(voir lien en fin d’article pour le logiciel qui détectera si votre batteries est concernée)

Vendus dans le monde de décembre 2015 à décembre 2017″, détaille le groupe, qui évoque un rappel préventif.

Remarque : Toutes les batteries de l’ensemble des ordinateurs portables HP ProBook 64x et 65x, HP x360 310 G2, HP ENVY, HP Pavilion x360, HP 11 et des stations de travail mobiles HP ZBook ne sont pas affectées par ce rappel.

Activer le “mode de sécurité”

Ces batteries “étaient également vendues en tant qu’accessoires ou fournies comme remplacements par l’intermédiaire d’HP ou d’un prestataire de services HP agréé”.

HP affirme qu’il procèdera Gratuitement aux remplacements des batteries incriminées.

Dans l’immédiat, HP recommande de désactiver la batterie de son appareil en activant le “mode de sécurité” et d’alimenter celui-ci via une prise de courant murale.

Selon le site officiel américain qui recense les rappels de produits, 50.000 unités sont concernées aux Etats-Unis et moins de 3.000 au Canada.

Les batteries au lithium-ion présentent de façon générale des risques d’inflammation ou d’explosion.

L’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) avait en 2016 interdit le transport en soutes de batteries lithium-ion à la demande des compagnies aériennes et des associations de pilotes pour des raisons de sécurité.

Lire le communiqué de HP (fr)

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire