Secunews
High-Tech

Les concepts ‘Motoroid’ et ‘Motobot’ en vedette au CES 2018 de Las Vegas

Les concepts ‘Motoroid’ et ‘Motobot’ en vedette au CES 2018 de Las Vegas

Au salon de l’électronique grand public de Las Vegas 2018 (CES) Yamaha a sorti ses machines du futur que sont ‘Motoroid ‘et ‘Motobot

Des machines connectées voire autonomes dont une est même menée par un robot d’ou le nom de ‘Motobot’ (déjà présentée au Tokyo Motor Show de 2015 (voir article) .

Pour la marque au diapason, le futur est là et il est assez proche, même si les travaux d’Iwata ont montré que sur un deux roues motorisés avec un guidon, l’homme avait encore à en remontrer à la machine.

Lors d’une démonstration, ce concept de moto électrique baptisé “Motoroid” a montré sa capacité à rester d’aplomb alors que l’un de ses concepteurs, Kinji Asamura, essayait de le faire tomber.

“La moto fait partie du passé récent, Motoroid est l’avenir”, a affirmé à l’AFP un porte-parole de Yamaha, John Boreland.

“Le but est de voir ce que l’on peut apprendre en connectant de manière plus efficace la moto à l’être humain”.

S’il ne chevauche pas “Motoroid”, un robot placé à ses côtés semble lui tout droit sorti d’un film de science-fiction.

Il a piloté une moto sportive “classique” à des vitesses dépassant 200 km/h sur une piste d’essai.
Appelé “Motobot”, il a été testé sur une piste pré-programmée car il ne peut pas encore “anticiper” un tracé qu’il découvrirait, précise Yamaha.

Mais les leçons apprises de son utilisation permettent d’établir que “les êtres humains réagissent beaucoup plus vite”, souligne John Boreland.

Un vrai pilote moto se montre aussi beaucoup plus apte à maîtriser des notions non instinctives comme le contre-braquage (pousser sur le guidon dans le sens opposé du virage) ou se déhancher.

“Motoroid” sais aussi soigner son pilote.

Des petites ailettes installées sur l’arrière de la selle viennent gentiment enserrer le bassin lorsque la vitesse augmente afin de mieux garantir une bonne position et le rassurer psychologiquement, assure M. Boreland.

“A un moment ou à un autre, tout cela va se fondre ensemble et vous ferez partie de la moto qui comprendra les choses pour vous”, assure-t-il.

Voir aussi:
Motobot, le robot pilote de Yamaha.

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire