Secunews
High-Tech

L’appli ‘Bose Connect’ du fabriquant Bose vend vos infos personnelles à des annonceurs.

L’appli ‘Bose Connect’ pour Android et iOS, permet de modifier des réglages de certains casques et haut-parleurs de la marque (également vendus en Belgique) pour générer une meilleure expérience d’écoute.

Mais cela vaut aussi son pesant d’or pour Bose même, puisque toutes sortes d’informations personnelles disponibles sont ainsi collectées et envoyées à des partenaires qui, à leur tour, les transfère à des annonceurs.

C’est là une raison suffisante pour Kyle Zak, un client de Bose à Chicago, pour intenter un procès à l’entreprise.

Il vise ce qu’on appelle une ‘class-action suit’, par laquelle tous les clients de certains types de casques Bose pourraient recevoir une compensation financière.

Les casques en question sont les:

– QuietComfort 35
– QuietControl 30
– SoundLink Around-Ear Wireless Headphones II
– SoundLink Color II
– SoundSport Wireless
– SoundSport Pulse Wireless notamment

Qui sont aussi vendus en Belgique.

Le fait que Bose collecte avec son appli des informations sur les utilisateurs, n’est toutefois pas tellement étonnant, plusieurs TV connectées font de même, alors que les assistants intelligents tels ‘Alexa’ ou ‘Google Home’ analysent ce qu’ils captent à des fins ‘d’optimalisation’ (comprenez: évaluer de manière aussi optimale que possible quelles annonces peuvent vous faire réagir au mieux).

Mais le noeud du problème, c’est que selon Edelson PC, le bureau d’avocats qui s’occupe de l’affaire pour Kyle Zak, c’est que Bose ne mentionne ‘ni conditions d’utilisation ni accord’ en matière de respect de la vie privée, ce qui fait que les utilisateurs ne sont pas du tout au courant de la collecte de leurs données.

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire