Les toilettes high-tech peuvent aussi être piratées

Imaginez-vous tranquillement installé sur le trône quand tout à coup la chasse d’eau se déclenche toute seule, cette scène absurde pourrait bien arriver si vous disposez de toilettes high-tech fabriquées par la société japonaise Satis. 

Selon le spécialiste en sécurité informatique Trustwave, les modèles qu’elles conçoit peuvent facilement être piratés par le premier venu.

Ces « toilettes connectées » peuvent en effet être commandées à distance par le biais d’une application pour smartphone reliée en Bluetooth.

On peut ainsi déclencher à l’envi la chasse d’eau, la fonctionnalité chauffante ou encore le petit jet qui vient vous chatouiller l’entrejambe.

Le code PIN par défaut: 0000

Problème, toute le monde peut relier son application à n’importe quelles toilettes du genre en saisissant tout simplement le code par défaut « 0000 », la personne connectée à vos commodités pourrait donc déclencher toutes ces fonctions à distance, mais aussi fermer l’abattant ou diffuser du déodorant.

Reste à savoir qui pourrait bien avoir envie de pirater des toilettes.

Certainement plus un petit plaisantin qu’un groupe d’Anonymous voulant se venger de la politique gouvernementale japonaise.

Laisser un commentaire