Secunews

SGRS

Le SGRS ou Service Général du Renseignement et de la Sécurité est un des deux services de renseignement de la Belgique, son homologue civil est la Sûreté de l’État, dépendante du Ministère de la Justice.

Un organe de coordination a été créé, l’OCAM (Organe de Coordination pour l’Analyse de la Menace) par la Loi du 10 juillet 2006, cette loi charge l’OCAM de l’analyse de la menace en matière de terrorisme et d’extrémisme, sur base notamment des informations et renseignements fournis par le SGRS et la Sûreté de l’Etat.

L’OCAM est placé sous l’autorité conjointe des Ministres de la Justice et de l’Intérieur.

Le Chef du SGRS (Officier Général 3 étoiles, actuellement le Vice-Amiral Michel Hellemans) est également le sous-chef d’état-major Renseignement et Sécurité (Assistant Chief of Staff Intelligence and Security – ACOS IS).

Les missions du SGRS sont déterminées à l’article 11 de la Loi organique des services de renseignement et de sécurité du 30 novembre 1998 (Moniteur Belge du 18 décembre 1998).

Les agents de ce service exercent dans la discrétion afin de garantir, entre autres, la sécurité des Belges expatriés ou pour prévenir des menaces étrangères sur les Belges et leurs intérêts, ils sont dès lors tenus au secret professionnel. Les effectifs et l’organigramme du SGRS sont tenus secrets

Le SGRS se tient à l’écart de la vie publique.

Le SGRS est contrôlé de près par le Comité permanent de contrôle des services de renseignement (Comité R, dépendant du Parlement), disposant d’un site web et publiant des rapports sur le fonctionnement même dudit service ainsi que de son homologue civil, la Sûreté de l’État.

0
0