Secunews

Hoax

En informatique, les canulars appelés hoax en anglais se trouvent souvent sous la forme de mail ou de simple chaîne de lettre.
Dans ce dernier cas, internet ne fait qu’amplifier un phénomène qui existait déjà à travers le courrier traditionnel.

Les canulars sont souvent bâtis sur les mêmes modèles que les légendes urbaines.
Dans ce cas ils en exploitent les caractéristiques de diffusion par colportage, ce qui renforce à la fois leur impact et leur audience.

Très souvent on peut s’apercevoir que :

– Les fausses alertes au virus qui circulent par mail sont destinées à faire paniquer les utilisateurs novices, parfois à leur faire commettre des manipulations dangereuses de leur système informatique et souvent à congestionner le réseau par leur diffusion hors de tout contrôle

– Des quantités d’adresses e-mail sont aussi exposées, car souvent les utilisateurs ne savent pas les mettre en mode invisible.

– On essaie de vous prendre par les sentiments de manière assez grossière (sauvez Brian !) ;

– Les faits relatés sont généralement très flous (au Brésil, par exemple, sans plus de détail, ou dans 3 mois, sans donner la date de départ)

– Les références sont généralement inexistantes ou au contraire trop énormes (le PentagoneMicrosoft, …).

– Parfois, on vous fait des promesses disproportionnées (devenir milliardaire vite et aisémentgagner un bateau, …).

– Parfois on vous assure à maintes reprises que ce n’est pas un canular, parfois en disant qu’un de ses amis a été convaincu par le message alors que c’est -évidemment-totalement faux.

– On vous demande de renvoyer le message à toutes vos connaissances, ou à une adresse de mail bien précise.

– Enfin une variante appelée le viroax associe le virus et le hoax.
Elle profite de la crédulité du destinataire, le pousse à effacer un fichier de son ordinateur, en lui faisant penser que c’est un virus, fichier parfois utile au fonctionnement de son système d’exploitation, son antivirus ou son pare-feu.

0
0