Secunews

Hacker

Cracker ou Pirate utilisateur informatique essayant de pénétrer un système d’information auquel il n’a pas légitimement accès

Un hacker opère dans au moins un des domaines suivants :

– Sécurité des réseaux (où les ‘chapeaux noirs’ peuvent apparaître)
– Programmation
– Hardware
– Applications inattendues (par exemple utiliser à des fins de sécurité une API qui était destinée au départ à servir uniquement aux interfaces graphiques constitue un parfait exemple de hacking).

Le jargon informatique définit différentes catégories de hackers en fonction de leur légalité ou de leur nuisance dans les réseaux informatiques:

– Les chapeaux blancs ou white hat hacker :
Consultants en sécurité, administrateurs réseaux ou cyber-policiers, ils ont un sens de l’éthique et de la déontologie.

– Les chapeaux gris ou grey hats:

S’ils n’hésitent pas à pénétrer dans les systèmes sans y être autorisés, ils n’ont pas pour but de nuire.
C’est souvent l’exploit informatique qui les motive, une façon de faire la preuve de leur agilité.

– Les chapeaux noirs ou black hat hacker :

Créateurs de virus, cyber-espions, cyber-terroristes et cyber-escrocs, eux, sont nuisibles et n’ont aucun sens de l’éthique.
Ils correspondent alors à la definition du pirate, appelé parfois cracker.

0
0

Commentaires