Secunews

Google Bombing

Le bombardement Google ou Google bombing en anglais est une technique de référencement visant à influencer le classement d’une page dans les résultats du moteur de recherche Google.
Cette technique exploite une caractéristique du moteur PageRank qui accorde un certain poids au texte avec un hyperlien vers une page
.

Ce poids peut varier en fonction de l’algorithme utilisé par Google.
Si plusieurs sites utilisent le même texte pour pointer sur la même cible, Google additionne ce poids et il devient possible de faire apparaître la page cible dans les résultats d’une recherche sur le texte contenu dans les liens pointant vers elle.

Par exemple, une personne enregistre de nombreux noms de domaine puis les fait pointer vers un même site en utilisant le même texte:

Citation:

“… est une légende vivante”.
Toutes les personnes recherchant le texte légende vivante verront le site visé même si ce texte n’apparaît pas sur le site ciblé.

Cette faille du moteur Google est utilisée majoritairement par les réseaux de blogs aux pages d’accueil subversives agissant ainsi rapidement sur le classement d’un site.
Les résultats empiriques indiquent qu’une poignée de blogs est nécessaire pour réaliser un bombardement Google efficace.

La technique a été la première fois exposée le 6 avril, 2001 dans un article d’Adam Mathes.
Comme ce bombardement exploite une faille, on peut considérer que c’est du Spamdexing .

Cette technique a été utilisée à maintes reprises pour des fins ludiques, politiques et économiques par des internautes.

exemple plus lointain, avec les mots clés “miserable failure” (soit misérable raté), concernait Georges Bush.

0
0