Secunews
Divers

Le nouveau campus d’Apple coûtera 5 milliards de dollars

Le nouveau campus d’Apple coûtera 5 milliards de dollars

Une année et deux milliards de dollars, c’est ce qu’il faudra en plus à Apple pour finaliser son gigantesque projet de campus. 

Le nouveau bâtiment, imaginé par Steve Jobs et annoncé len 2011, coûtera au total 5 milliards de dollars et ne sera pas livré avant 2016, selon le magazine Businessweek , qui se fonde sur cinq sources différentes.

Le nouveau campus d’Apple est un projet pharaonique, réalisé par le célèbre architecte Norman Foster. Le bâtiment est un énorme anneau, rappelant l’esthétique d’un vaisseau spatial, sensé accueillir 12.000 employés.

Situé à proximité du premier campus de Cupertino, en Californie, il s’étalera sur 26 hectares. 

La préparation du terrain devrait prendre six mois en flux tendus de poids lourds.
Le montant du projet s’explique par l’important souci du détail souhaité à l’époque par Steve Jobs.

L’usage de vitres courbées, directement importées d’Europe, pèse par exemple dans l’addition.

[quote]“On parle d’environ 6 kilomètres de vitres”, explique Peter Arbour, architecte de Seele, fournisseur d’infrastructures transparentes pour Apple.[/quote]

Ces vitres, intelligentes, pourraient réguler la température et injecter une ambiance particulière au bâtiment selon la météo.

[quote]Businessweek explique que “Jobs aurait poussé le vice jusqu’à exiger une variété d’arbres chers à importer”.[/quote]

Au total, 6.000 arbres seront plantés sur le campus.
Le bâtiment demandera aussi une alimentation sophistiquée.
8 mégawatts sont nécessaires et 65.000 mètres carrés de panneaux solaires sont prévus, entre autres énergies naturelles (dont éoliennes). 

Le bâtiment doit prendre forme grâce à des briques préfabriquées, réduisant quelque peu les coûts.

Plus cher que le Le nouveau World Trace Center et la tours Burj Khalifa

La facture aurait pu être encore plus lourde.

[quote]Apple a négocié avec le cabinet Fosters + Partners une coupe d’un milliard de dollars, rapporte encore Businessweek.[/quote]

Avec 40 milliards de dollars de bénéfices en 2012, le groupe américain peut se permettre une telle construction, qui inquiète cependant les investisseurs dont les actions ont baissé de 38% depuis septembre 2012.

À titre de comparaison, le Burj Khalifa, plus haute tour du monde à Dubaï, a couté 1,5 milliard de dollars.

Le nouveau World Trace Center, lui, est évalué à 3,9 milliards.

 

0
0

Laisser un commentaire