Secunews
Divers

Cyberattaque contre une station de pompage d’eau aux Etats-Unis

Un
pirate informatique
, dont l’adresse IP a été retracé jusqu’en Russie (cela ne veut pas toutefois dire qu’il est originaire de ce pays), a réussi à mettre la main sur le contrôle de la gestion de l’eau de Springfield, une ville de l’…tat de l’Illinois.

L’information a été annoncée par Joe Weiss, co-auteur du “Applied Control Solutions report”.

Il indique que l’intrus a piraté le fabricant du logiciel “SCADA” (Supervisory Control and Data Acquisition = télésurveillance et acquisition de données) de gestion de l’eau.

Le pirate a mis la main sur les données clients, avec identifiants et mots de passe.

L’attaque a été détectée le 8 novembre 2011, lorsqu’un employé a remarqué certains problémes dans le contrôle SCADA géré par la ville.

Le systéme tournait à vide, ce qui a mis en panne une pompe à eau.

Dans une note datée du 10 novembre 2011, de l’Illinois Statewide Terrorism and Intelligence Center Daily Intelligence Notes indique que le service des eaux avait remarqué de petits problémes dans l’accés au SCADA depuis 2-3 mois.

Cette attaque est similaire à une autre plus ancienne dans la région du Queensland en Australie en l’an 2000.

Un consultant qui n’avait pas eu un travail à propos d’une défaillance dans le systéme d’une centrale, avait pris le contrôle du systéme pour l‚cher dans la nature un million de litres d’eaux usées, tuant une bonne partie de la vie marine et provoquant un déferlement d’eau noire.

Citation:

“A ce stade, nous ne disposons d’aucune information crédible et confirmée signalant un risque contre des infrastructures clefs ou une menace contre la sécurité publique”, a déclaré un porte-parole du département de la sécurité intérieure, Peter Boogard.

0
0