Secunews
Internet

Universal porte plainte contre le site de streaming Grooveshark

Universal porte plainte contre le site de streaming Grooveshark

La maison de disques Universal a porté plainte auprés d’un tribunal de New York contre le site de diffusion musicale en continu (
streaming
) “Grooveshark”, affirmant que les employés du service ont eux-mêmes chargé prés de 100.000 morceaux sur le site en violation des droits d’auteur.

Edité par le groupe Escape Media, Grooveshark propose aux internautes d’écouter les morceaux de leur choix et de constituer des listes de lecture, sur le modéle de Deezer.

Mais contrairement à Deezer, le site n’a pas signé d’accords avec les maisons de disques, à l’exception d’EMI, cependant, ce n’est pas pour contrefaçon qu’Universal a porté plainte contre Escape Media.

Citation:

“Les avocats d’Universal affirment détenir la preuve que les employés de la société ont eux-mêmes publié des morceaux sur Grooveshark sans en détenir les droits.”

Aux termes de la loi américaine, les sites comme Grooveshark ne sont pas directement responsables s’ils hébergent des morceaux illégalement, si ces derniers ont été publiés par des utilisateurs.

Ils doivent en revanche supprimer les fichiers contraires à la loi dans les plus brefs délais lorsqu’ils leur sont signalés

Citation:

Mais selon Universal, Grooveshark ne s’est pas contenté de diffuser des morceaux illégalement publiés par les utilisateurs, ses salariés auraient directement chargé 100.000 morceaux pour alimenter leur service.

En forte croissance depuis deux ans, si l’on en croit le nombre de recherches Google, Grooveshark a vu son application Android supprimée par Google de son magasin d’applications en ligne en avril 2011.

Accéder au site Groovshark

Voir aussi:

Comment les sociétés de droits d’auteurs ce goinfre sur le dos des artistes

0
0