Secunews

61 Results Found

Search Results for: FBI

Le FBI et Europol ferment le forum de hackers, Darkode
Piratages

Le FBI et Europol ferment le forum de hackers, Darkode

Une opération internationale exceptionnelle a conduit à la fermeture Darkode. D’après le FBI et Europol, les habitués de ce forum y échangeaient des numéros de cartes de crédit et des logiciels malveillants. ‘HORIZON VOILÉ, c’est le nom de code de l’opération menée sous la direction du FBI, qui a abouti à la fermeture le 14…

Top 10 des pirates les plus recherchés par le FBI (juillet 2015)
Piratages

Top 10 des pirates les plus recherchés par le FBI (juillet 2015)

Le FBI et la justice américaine mettent 4,2 millions d’euros sur la table pour permettre l’arrestation de 5 présumés pirates informatiques. [quote] – Evgeniy Bogachev – Nicolae Popescu – Alexsey Belan – Peteris Sahurovs – Shaileshkumar Jain [/quote] Ils sont les présumés pirates informatiques les plus recherchés, dans le top 5 du FBI Wanted, l’un…

FBI

Le FBI, sigle de l’anglais Federal Bureau of Investigation, que l’on peut traduire par Bureau fédéral d’enquête, est une agence de police judiciaire fédérale des États-Unis d’Amérique. Elle est officiellement en charge de lutter contre plus de 200 crimes fédéraux, et c’est l’agence fédérale aux États-Unis ayant le plus large pouvoir d’enquête. Ses compétences portent…

Divers

Le FBI dément avoir été piraté, concernant les 12 millions ID d’Iphone

Le FBI est sorti de son silence, après les révélations par un groupe de hackers proche d’Anonymous.  Les cyberactivistes d’AntiSec ont-ils effectivement trouvé 12 millions d’identifiants iOS sur un ordinateur du FBI ? Le FBI répond par la négative. Les cyberactivistes affirmaient avoir trouvé sur un ordinateur gouvernemental des millions d’informations personnelles sur des possesseurs…

Internet

Le FBI rend public son dossier sur Steve Jobs

Le FBI vient de rendre publiques les informations dont il disposait sur Steve Jobs, à la suite d’une demande fondée sur le “Freedom of information act”, la loi pour la liberté d’information.

L’agence fédérale américaine avait enquêté sur le fondateur d’Apple durant les années 90, époque durant laquelle il était pressenti pour travailler en tant que conseiller à l’exportation à la Maison Blanche.

Le dossier de 191 pages se fonde sur des entrevues entre des agents du FBI et des amis ou des anciens collégues de Steve Jobs.

On y apprend que Steve Jobs était un “invividu trompeur qui n’était pas vraiment franc et honnête”, que l’ancien hippie avait expérimenté des drogues illégales durant les années 60 et 70, telles que le cannabis ou le LSD ou qu’il n’était pas d’un grand soutien auprés de la mére de sa fille, et de sa fille elle-même.

Des informations déjà communiquées par le fondateur d’Apple lui-même, dans sa biographie publiée peu aprés son décés en 2011.

Lire le rapport Jobs.pdf
(anglais)