Secunews
Insolites Internet

Une photo d’une ado qui s’est suicidée dans une pub sur Facebook

Une photo d’une ado qui s’est suicidée dans une pub sur Facebook

Les parents d’une adolescente canadienne qui s’est suicidée au printemps après avoir été harcelée sur internet, ont manifesté leur écoeurement ce mercredi 18 septembre 2013, après avoir découvert la photo de leur enfant en promotion d’un site de rencontres sur Facebook.

La jeune fille de 17 ans, Rehtaeh Parsons, s’est suicidée en avril 2013.

Elle avait été agressée sexuellement au cours d’une soirée arrosée et des photos avaient été postées sur internet, cette affaire a provoqué un grand émoi au Canada et deux jeunes poursuivis pour ces faits doivent comparaître ce jeudi au tribunal d’Halifax (Canada).

Il y a quelques jours, le site ionechat a mis en ligne des photos de la jeune fille pour faire la promotion de ses services de rencontres.
Le site a été fermé depuis.

Citation:

“Quand je m’en suis aperçu, au début j’ai pensé Vous vous moquez de moi?”, a déclaré Glen Canning, le père de Rehtaeh.”Ma fille a eu tellement à faire face au harcèlement sur internet que cela l’a poussée à se suicider, et maintenant vous avez une publicité sur Facebook avec sa photo pour un site de rencontres, ça me dégoûte”, a-t-il déclaré.

Glen Canning ne sait pas si les deux photographies ont été récupérées sur internet et utilisées sans connaître l’histoire tragique de l’adolescente, ou si au contraire le site les a intentionnellement reprises pour créer du trafic.

Le réseau social Facebook a supprimé rapidement de ses pages cette publicité et a présenté ses excuses à la famille de Rehtaeh Parsons.

Citation:

“C’est un exemple extrêmement malheureux d’un annonceur récupérant une photo sur internet pour l’utiliser pour une campagne publicitaire.
Nous nous excusons pour le préjudice que cela a pu causer”, a indiqué un porte-parole de Facebook dans un mail.

Le compte de cet annonceur a été définitivement supprimé de Facebook.

MAJ 21.9.2013:
Citation:

Dans un mail, Anh Dung a précisé que la photo avait été obtenue au hasard grâce à une fonction de recherche d’images de Google.
M. Dung a indiqué qu’il n’était pas au courant de l’histoire de Rehtaeh Parsons avant d’utiliser sa photo et affirme qu’il se sent coupable de ce qui s’est produit.
0
0

Laisser un commentaire