Secunews
Divers

Un pirate affirme avoir piraté le systéme MoBIB de la STIB

Un pirate affirme avoir piraté le systéme MoBIB de la STIB

Un
pirate
affirme, dans une vidéo postée mercredi sur Youtube, avoir réussi à pirater le systéme MoBIB de la STIB
.

Il serait parvenu à s’introduire dans le systéme sans contact ou
RFID
de la carte de transport, une technologie permettant la validation de cette carte par simple passage devant un lecteur.

Dans la vidéo, le pirate semble utiliser un lecteur de carte relié à son ordinateur.

Il parvient alors à décoder les données de la carte et à en modifier la teneur, afin de prolonger la période de validité de sa MoBIB, le fraudeur semble vouloir attirer l’attention sur un probléme d’accés aux données de la vie privée des utilisateurs de la MoBIB, un service de la STIB introduit depuis 2008.

Il menace la STIB de rendre l’accés au réseau gratuit pour tous si la société de transports bruxellois ne change pas de méthode pour mieux assurer la vie privée de ses usagers.

Le pirate a par ailleurs, mis en place une pétition consistant à dénoncer ces méthodes.

Citation:

La nouvelle carte à puce (Mobib) de la Stib s’impose doucement pour remplacer les titres de transport papier.

Le résultat en est la mémorisation des derniers voyages effectués sur le réseau Stib mettant en péril la vie privée de l’usager.

Plus grave encore, à terme ce systéme va bouleverser tout le mode de déplacement des usagers, en forçant notamment les abonnés mensuels/annuels à farfouiller laborieusement dans leur sac ou portefeuille afin de pointer leur carte lors de toute ENTREE sur le réseau mais également lors de toute SORTIE.

Des portiques de sécurité seront trés bientôt installés et il y a fort à parier qu’ils créeront des files interminables, puisque tous les abonnés jusqu’ici dispensés de validation de ticket devront également passer leur abonnement devant la borne Mobib.

Summum de l’incroyable, les abonnés, ayant déboursé plusieurs centaines d’euros dans le cas d’un abonnement annuel, se verront imposée une amende s’ils n’ont pas validé leur titre de transport Mobib.

Les abonnés seront donc à l’avenir traités comme de vulgaires fraudeurs : réprimandés et devant payer une amende.

Ceci étant tout bonnement révoltant et augurant d’une dégradation sévére des services offerts prochainement par la Stib, signez vite cette pétition, afin d’empêcher d’en arriver là !

Accéder a la pétition

De son côté, la STIB analyse actuellement la manoeuvre du fraudeur, qui lui semble hautement improbable.

Citation:

“Nous procédons à toutes les vérifications nécessaires, et ce par acquis de conscience”, a ainsi déclaré Françoise Ledune, porte-parole de la STIB.

La STIB rappelle, par ailleurs, que la Commission protection de la vie privée a rendu, en mai 2011, un “avis favorable quant aux données anonymisées (données de circulation) de la carte MOBIB”.

Voir aussi:

Mobib la carte a puce de la STIB trop curieuse

0
0