Secunews
Divers

Un adolescent arrete dans l’affaire des attaques pro-wikileaks

Un adolescent arrete dans l’affaire des attaques pro-wikileaks

Dans la “guerre” lancée par les pirates informatiques sympathisants de Wikileaks, on compte une premiére arrestation, un adolescent de 16 ans interpellé dans la nuit de mercredi à jeudi à La Haye, qui a avoué avoir participé à des cyber-attaques, en guise de soutien à WikiLeaks, contre des sites de cartes de crédit.

L’adolescent a avoué avoir “lancé des attaques sur les sites de Mastercard et Visa”, a déclaré le porte-parole du parquet national néerlandais, précisant que le garçon n’avait fait aucune déclaration concernant l’attaque sur Paypal.

Citation:

L’adolescent a été arrêté chez lui, d’o? il a lancé l’attaque avec son ordinateur personnel, a précisé le porte-parole, qui n’a pas été en mesure de dire si d’autres personnes étaient suspectées aux Pays-Bas.

Le jeune homme “fait probablement partie d’un plus grand groupe de
hackers
, à propos duquel l’enquête se poursuit”, souligne le communiqué, qui évalue à “plusieurs milliers” le nombre d’ordinateurs impliqués.

Le garçon sera présenté ce vendredi matin à un juge de Rotterdam, lors d’une audience à huis clos, on ne plaisante pas

Un groupe de pirates informatiques, “Anonymous”, avait lancé mercredi une vaste attaque coordonnée contre les sites internet d’entreprises ayant privé WikiLeaks de leurs services financiers, notamment pour récolter des dons.

Baptisée “Opération payback” (Opération Riposte), cette attaque avait rendu inaccessible pendant plusieurs heures le site de l’émetteur de cartes de crédit Visa, tandis que celui de son concurrent Mastercard a été perturbé.

Interrogé sur l’éventuelle appartenance du jeune homme au groupe de pirates “Anonymous, le porte-parole du parquet a refusé de répondre, précisant que “l’enquête est en cours”.

0
0