Secunews
Parents, prudence !

Votre frère, votre soeur, votre enfant surfent comme des millions d’autres mômes.
Ils jouent, découvrent et font des rencontres via des sites mais aussi des logiciels de messageries instantanées comme
:

– MSN
– ICQ
– AIM
IRC
– Etc…

De plus en plus d’outils qui allient le texte, le son et l’image.

Seulement, une nouvelle variété de prédateurs débarquent dans la vie de certains adolescents grâce à ce genre de logiciels.
Ils ont pour mission de s’infiltrer dans la vie numérique de jeunes victimes à qui ils soutirent des renseignements, voir dans le pire des cas, des faveurs sexuelles.

L’histoire qui va suivre vient de trouver une fin heureuse. (seul les prénoms ont changé et les situations géographiques).

Mon ennemi la webcam

Mister X, nous l’appellerons ainsi est un jeune homme, il aime rencontrer sur internet des personnes, seulement, Mister X, aime abuser, virtuellement, de jeunes filles mineures.

Le courant passe plutôt bien, charmeur, un peu dragueur, il a toujours le mot pour rire, pour s’attirer des rencontres virtuelles sympathiques.

Ils débutent toujours sa chasse sur des forums, des chats Irc,…
Une fois qu’il a ferré sa victime, il l’invite à discuter sur MSN.

Cette fois là, sa cible se nomme Émilie.

Mister X est un malin, il trouve toujours le moyen, durant les conversations avec Émilie, pour obtenir des informations personnelles.

Rapidement, cette dernière, sans trop réfléchir, va donner son nom, son prénom ainsi que sa commune.
Erreur grave!.

Une fois les informations obtenues, Mister X va changer de ton, la discussion ne sera plus du tout cordiale.
Fini les mêmes tracas scolaires, la même passion pour une chanteuse, la pratique d’un sport, les mêmes disputes avec les parents, les mêmes frustrations que peuvent avoir les adolescents.
Le ton change, la jeune victime va s’en rendre rapidement compte.

Menace de mort et viol virtuel

“Dévoile moi tes seins sinon je viens chez toi et je te crève” va annoncer Mister X.
La panique étreint la gamine qui s’exécute.
Heureusement, mais peut-être un peu tard, les parents de l’adolescente vont s’apercevoir qu’elle ne tourne pas rond en ce moment.

Émilie raconte son histoire, en pleure.

Sa maman détruit la webcam, mais Mister X n’a pas dit son dernier mot.
Quelques jours plus tard, Mister X reprend contact avec Émilie.

“Déshabille toi, sinon je diffuse sur Internet les photos que j’ai déjà de toi”.
La webcam est détruite, Impossible de répondre à sa menace.
Mister X va s’exécuter en diffusant, via un site ouvert chez un hébergeur gratuit, les clichers d’Émilie.

Seulement, cette fois, Émilie va rapidement prévenir ses parents.
Mister X a été interpellé il y a quelques semaines et placé en garde à vue.
Mister X ne pouvait que reconnaître les faits, il a été pris en flagrant délit.

Il a avoué avoir effectué les mêmes manoeuvres à l’encontre d’environ huit autres jeunes filles.

Parent, prudence, il doit y a voir plus d’une Émilie dans ce cas.
Parlez en à vos enfants, frères et soeurs, …
Ne pensez pas que ce genre d’individu ne risque rien
.

L’anonymat sur Internet n’est qu’un leurre facilement surmontable.

Internet n’est pas une nounou, un garde chiot.

Dix conseils de prudence aux parents

1. Installez l’ordinateur dans une pièce commune.
2. Installez des filtres et un contrôle parental et utilisez des moteurs de recherche sécurisés.
3. Développez l’esprit critique de votre enfant et expliquez-lui que tout ce qui se trouve sur Internet n’est pas forcément vrai.
4. Encouragez votre enfant dès le début à vous parler de ce qu’il voit sur Internet, de ce qui le dérange ou le choque.
5. Expliquez-lui ce qui ne vous semble pas acceptable, en tenant compte de son âge et instaurez le dialogue à propos des sites choquants (racisme, violence, pornographie….
6. Informez votre enfant des risques liés à la divulgation d’informations personnelles (nom, adresse, téléphone, âge, école…) pour éviter que celles-ci ne soient exploitées par des personnes malintentionnées ou utilisées à des fins commerciales.
7. Intéressez-vous aux jeunes et à toutes les personnes qu’il rencontre sur le net et rappelez-lui les risques d’une rencontre réelle. Les personnes sur Internet ne sont pas toujours ce qu’elles prétendent être.
8. Sensibilisez votre enfant aux risques liés à la diffusion d’images personnelles (photos, webcam), elles peuvent être exploitées, truquées et détournées à leur insu.
9. Refusez que l’on publie une photo de votre enfant sur Internet. Cela reste, en outre, interdit sans votre consentement.
10. Internet est un espace public où nul n’est censé ignorer la loi. Encouragez votre enfant à avoir un comportement responsable, tel que dans la vie quotidienne.

Dix conseils de prudence pour les enfants

1. Je raconte à mes parents ce que je vis sur Internet.
2. Un ami rencontré sur Internet n’est pas toujours la personne que je crois. Je suis prudent !
3. Mon nom, mon adresse, mon numéro de téléphone et mon mot de passe sont secrets.
4. Je n’envoie jamais ma photo ni celle de quelqu’un d’autre.
5. Je suis très prudent avec la webcam.
6. Prendre rendez-vous via le tchat peut être dangereux. Je préviens toujours mes parents.
7. Je suis attentif quand je fais des recherches.
8. Si quelque chose me choque ou quelqu’un me dérange, je quitte le site et j’en parle à un adulte de confiance.
9. Tout ce que je trouve sur Internet n’est pas forcément vrai.
10. Je respecte les autres sur Internet (les lois existent aussi sur le Net).

Prudence vs maîtrise des technologies, vous êtes peut-être davantage conscient des pièges de l’Internet, mais il y a de grandes chances pour que vos enfants maîtrisent mieux les technologies. Encouragez un échange d’informations afin que vous puissiez apprendre l’un de l’autre.

Voir aussi:
Vaincre les réseaux pédophiles
Parents, prudence!
Les dangers d´Internet pour les mineurs
L’arnaque à la webcam se propage sur internet

0
0