Secunews
Divers

Le FBI dément avoir été piraté, concernant les 12 millions ID d’Iphone

Le FBI est sorti de son silence, après les révélations par un groupe de hackers proche d’Anonymous. 

Les cyberactivistes d’AntiSec ont-ils effectivement trouvé 12 millions d’identifiants iOS sur un ordinateur du FBI ?
Le FBI répond par la négative.

Les cyberactivistes affirmaient avoir trouvé sur un ordinateur gouvernemental des millions d’informations personnelles sur des possesseurs d’iPhone ou d’iPad.

Citation:

Dans un communiqué publié sur son site, l’agence américaine affirme laconiquement qu’aucun ordinateur du FBI n’a été piraté, et que le Bureau n’a jamais cherché à obtenir des données privées liées aux appareils mobiles Apple.

Une affaire gênante

Selon Eric Hemmendinger, expert en sécurité informatique pour le groupe indien Tata Communications, l’affaire est sans doute véridique, au regard des fuites déjà organisées par Anonymous, et suscite beaucoup d’inquiétudes.

Citation:

La question n’est pas de savoir si c’est vrai ou pas, mais de savoir pourquoi les agents fédéraux disposent de ces informations et pourquoi ils ne les ont pas davantage sécurisées ?.

Si vous travaillez dans la cybersécurité et que votre ordinateur est piraté, le scénario est plutôt gênant.

Apple affirme ne rien avoir transmis au FBI

Le géant informatique dément tout lien avec la liste de millions d’utilisateurs d’appareils iOS découverte par des cyberactivistes.

Citation:

La firme à la pomme souligne qu’elle n’a jamais donné les identifiants uniques de ses appareils mobiles au FBI, ni à qui que ce soit d’ailleurs

Et d’ajouter que ce code d’identité propre à chaque terminal va disparaître avec la sortie du nouveau système d’exploitation “iOS 6” d’ici quelques jours.

0
0

Laisser un commentaire