Secunews
Internet

Facebook se paye le hacker GeoHot

Facebook se paye le hacker GeoHot

Il était devenu célébre pour avoir “cracké” l’iPhone et la PlayStation 3, il va maintenant travailler pour Facebook, sans doute pour y renforcer la sécurité du site, souvent critiquée.

Une source au sein du réseau social a confirmé au site américain Zdnet que Facebook avait bien recruté George Hotz alias “GeoHot”, un des plus célébre hackers, mais le réseau social n’a pas fait davantage de commentaires.

Il faut dire que “
GeoHot
” est sulfureux, cet Américain de 22 ans résidant dans le New Jersey (Est des Etats-Unis) a gagné ses titres de noblesse chez les
hackers
en étant le premier à “déverrouiller” l’iPhone d’Apple, à 17 ans…

L’exploit avait attiré l’attention des médias, ce qui l’a rendu mondialement célébre, d’autant qu’il allait récidiver en cassant le code protégeant la console PlayStation 3 (PS3) de Sony.

La paix cher payée de Sony

Début avril, GeoHot avait déjà montré qu’il rentrait dans le rang.

Sony avait alors annoncé qu’il avait conclu un accord avec le jeune Américain et que ce dernier avait accepté de ne plus travailler à casser les systémes de sécurité de sa console de jeux pour jouer à des jeux piratés.

Citation:

“Il n’a jamais été dans mes intentions de poser des problémes aux utilisateurs ou de faciliter le piratage”, avait alors assuré George Hotz, dans un communiqué diffusé par Sony.

Le groupe japonais avait lancé des poursuites en début d’année contre des informaticiens qui avaient trouvé le moyen de faire fonctionner des jeux non autorisés ou installés par leurs soins sur la PS3.

George Hotz avait par ailleurs assuré n’avoir aucun lien avec le groupe de militants internet Anonymous, qui avait appelé à des représailles contre Sony en raison des poursuites contre lui.

Malgré cet accord, Sony a subi
la pire attaque informatique de son histoire
et sa difficile gestion médiatique entre avril et juin 2011.

Lire tous les articles concernant Facebook

0
0