Secunews
Divers Piratages

Un ver agressif ce propage par messagerie instantanée

Un ver agressif ce propage par messagerie instantanée

Alerte Virale

Les firmes de sécurité BitDefender et Symantec sonnent l’alerte.
La variante d’un ver informatique connu se propage par l’intermédiaire de pourriels via la messagerie instantanée
.

Les usagers devraient se méfier s’ils reçoivent un court message sur lequel apparaÓt un “happy face“.

Le dernier-né de la famille “Palevo” se diffuse ces jours-ci sous la forme d’une vague massive de
spam
de messagerie instantanée, générée de façon automatique.

Le message non sollicité incite les destinataires à cliquer sur un lien accompagné d’un smiley souriant, censé les diriger vers une image ou une galerie de photos.

Ce message est censé rediriger l’internaute vers une image.
Le ver particuliérement agressif viserait Yahoo! Messenger et les ordinateurs roulant sous Windows.

Palevo.DP est synonyme de ravage pour les systémes non protégés qui sont infectés.
Il commence par créer plusieurs fichiers cachés dans le dossier Windows:

– mds.sys
– mdt.sys
– winbrd.jpg
– infocard.exe

Il modifie certaines clés de registre pour qu’elles pointent vers ces fichiers afin de neutraliser le pare-feu du systéme d’exploitation.

Comme les autres membres de sa famille, Palevo.DP dispose d’un composant de type
backdoor
qui permet aux
pirates
de prendre à distance le contrôle total de l’ordinateur compromis pour y installer d’autres
malwares
, voler des fichiers, lancer des campagnes de spam et des attaques de malwares sur d’autres systémes.

La famille Palevo est également capable d’intercepter des mots de passe et d’autres données sensibles saisies dans les navigateurs web Mozilla Firefox et Microsoft Internet Explorer, ce qui la rend extrêmement dangereuse pour les internautes utilisant des services bancaires en ligne ou faisant des achats sur Internet.

Le mécanisme de diffusion comprend également l’infection de partages réseau et de supports de stockage amovibles comme les clés USB, dans lesquels il crée des fichiers autorun.inf pointant vers sa copie, lorsqu’un disque amovible ou une carte mémoire sont insérés dans des ordinateurs dont la fonction d’exécution automatique (autorun) est activée ou qui ne sont pas protégés par une solution de sécurité avec analyse à l’accés, le systéme est automatiquement infecté.

Lorsque l’usager clique sur le lien malveillant, il autorise plutôt le fichier (un faux JPG) ´Worm.P2P.Palevo.DPª à s’exécuter sur son ordinateur.

Les vers Palevo affectent également les utilisateurs de plateformes de partage P2P telles que:

– BearShare
– iMesh
– Shareza
– Kazaa
– DC++
– eMule
– LimeWire

En ajoutant leur code aux fichiers partagés.

“Nous recommandons aux utilisateurs d’être extrêmement prudents et de ne cliquer sur aucun lien reçu via des clients de messagerie instantanée sans avoir vérifié auprés de l’expéditeur la validité des sites Web vers lesquels ces liens pointent.

Citation:

Cette offensive du ver Palevo est extrêmement agressive et nous avons assisté au début de cette attaque à des taux d’infection dépassant largement les 500% par heure pour des pays comme la Roumanie, la Mongolie ou l’Indonésie”. déclare Catalin Cosoi, Chercheur des Laboratoires BitDefender.

A ce jour, les pays les plus touchés sont les suivants:

– France
– Roumanie
– Mongolie
– Vietnam
– Indonésie
– Australie
– Malaisie
– ThaÔlande
– Royaume-Uni
– KoweÔt

old.secunews.org
: Conseille à tous les utilisateurs de s’assurer qu’ils disposent sur leur ordinateur d’un antivirus configuré pour se mettre à jour automatiquement et fréquemment, des derniers correctifs de sécurité diffusés,d’un logiciel pare-feu,éviter le plus possible les sites Web inconnus ou peu recommandables et de vous méfiez des mails reçus de provenance inconnue afin d’empêcher que vos PC ne deviennent un élément d’un réseau de zombie (
botnet

)

0
0