Secunews
Divers

The Witch un ordinateur de plus de 60 ans ramené à la vie

On l’appelle The Witch, La Sorcière. 2,4 mètres sur 5 mètres pour 2,5 tonnes, cet ancêtre des ordinateurs contemporains date de 1949 et a été utilisé entre 1951 et 1957 par le centre de recherche atomique d’Harwell, au Royaume-Uni. 

Considéré comme le plus vieil ordinateur à programme du monde, il était en restauration depuis trois ans et doit renaître mardi 20 novembre.

L’ordinateur, qui va maintenant figurer dans la collection du Musée national de l’informatique, à Bletchley Park, était utilisé par les scientifiques dans la réalisation de calculs mathématiques liés à la recherche atomique.

Sa lenteur (multiplier deux nombres peut lui prendre plus de 10 secondes…) était compensée par le fait qu’il pouvait travailler en continu, jusqu’à 80 heures par semaine, selon le site Gizmodo.

Après 1957, The Witch a été utilisé pour enseigner l’informatique à l’université de Wolverhampton jusqu’en 1973. 

C’est pendant ces années qu’il acquiert son surnom, il est ensuite transféré au Musée des sciences et de l’industrie de Birmingham jusqu’en 1997.

Ce n’est qu’en 2009 qu’il est retrouvé en pièces détachées dans un débarras poussiéreux.

Prêté au Musée national de l’informatique, des chercheurs l’on remis en état.

Citation:

“L’équipe de restauration du musée a fait un superbe travail pour faire fonctionner l’ordinateur à nouveau, et il se révèle déjà un objet de fascination pour petits et grands”, a commenté à la BBC Kevin Murrell, un des responsables du musée.

A l’origine du projet, il a ajouté qu'”il est important pour nous d’avoir une telle machine en état de marche, car elle donne une meilleur compréhension de l’état de la technologie dans les années 1940 en Grande-Bretagne”.

0
0

Laisser un commentaire