Secunews
High-Tech Informatique Jeux-Vidéos Piratages

Proximus, Mobistar, Base et ING Belgique, sont des clients de Gemalto, piraté par la NSA et le GCHQ

Proximus, Mobistar, Base et ING Belgique, sont des clients de Gemalto, piraté par la NSA et le GCHQ

Les opérateurs belges de télécommunications Proximus, Mobistar et Base sont client de Gemalto, le plus grand fabricant mondial de cartes SIM qui aurait été piraté par les services secrets américains (NSA) et britanniques (GCHQ), des conversations de clients ont vraisemblablement pu être écoutées.

Proximus a confirmé qu’il est client de Gemalto.

[quote]“Gemalto est un acteur mondial et un important fournisseur pour le secteur des télécommunications en Belgique, il est l’un de nos fournisseurs”, explique un porte-parole.
“Nous voyons avec eux quelles mesures nous pouvons prendre.”[/quote]

Mobistar a aussi confirmé être client de Gemalto et qu’environ la moitié des cartes SIM proviennent de cette entreprise.

[quote]Le porte-parole de Mobistar souligne qu’il existe toutefois un niveau de sécurité supplémentaire: la clé de la carte SIM n’est jamais communiquée en totalité à Gemalto mais en deux parties, par des équipes qui ne sont pas en contact.

“Nous sommes en contact direct avec eux.
Nous examinons ce qu’il s’est passé et ce que nous pouvons faire s’il y a un réel problème”, explique le porte-parole de Mobistar.[/quote]

Base, troisième opérateur belge, est aussi client de Gemalto.

[quote]“Nous étudions dans quelle mesure cela a pu toucher nos clients”, explique un porte-parole.

Base se concerte avec Gemalto, de même que la maison-mère KPN qui est aussi cliente.[/quote]

Par ailleurs, ING Belgique est aussi un client de la firme qui a été piratée.

Le lecteur de carte pour la banque en ligne provient de Gemalto.

[quote]La banque précise que le lecteur de carte ne contient pas d’informations lisibles ou visibles, ING Belgique rappelle que la sécurité est sa première priorité et qu’il n’est pas encore question d’un rappel de lecteurs de carte. [/quote]

Aux Pays-Bas, ABN Amro et ING sont aussi clients de Gemalto.

Malgré la forte probabilité que les clés de chiffrement de la majorité des communications cellulaires à travers le globe soient entre les mains de la NSA et du GCHQ, Gemalto a déclaré que la sécurité de ses cartes SIM n’est pas compromise.

Troublé par la nature de ces révélations, Gemalto s’est empressée d’enquêter sur la question.

L’entreprise a publié ‘un communiqué‘ hier dans lequel elle tente de rassurer ses utilisateurs

[quote]Les conclusions initiales de notre enquête indiquent que les produits SIM de Gemalto (ainsi que les cartes bancaires, les passeports et d’autres produits et plateformes) sont sécurisés, et la société ne s’attend pas à subir un préjudice financier important.[/quote]

Gemalto prévoit publier les conclusions de l’enquête finale mercredi 25 février 2015 à 8h00 HNE (14h00 HEC), une conférence de presse sur le sujet aura lieu la même journée à Paris à 10h30 HEC (4h30 HNE).

Voir aussi:
La NSA et le le GCHQ pirate des millions de cartes SIM.
Belgacom espionné par les services secrets britanniques via de faux comptes Linkedin.
La NSA aurait espionné Belgacom depuis 2011.

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire