Secunews
Divers

Premier procés intenté par un client suite au piratage du PSN

Premier procés intenté par un client suite au piratage du PSN

Un particulier américain a déposé plainte contre Sony Computer Entertainment suite au piratage de ses services en ligne au cours duquel les données de millions de comptes utilisateurs ont été dérobées.

L’aveu tardif de Sony Computer Entertainment (SCE) à propos du piratage massif dont ont été victimes ses services PlayStation Network et Qriocity n’a pas tardé à entrainer des conséquences.

On a appris hier en fin de journée qu’un particulier américain avait déposé plainte contre SCE auprés d’un tribunal californien.

Il reproche à l’entreprise de ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour protéger, crypter et sécuriser les données privées et sensibles de ses utilisateurs.

La plainte soutient également que Sony a mis trop longtemps à informer les clients les empêchant ainsi de prendre une décision éclairée quant à savoir s’ils devaient changer de carte de crédit, fermer les comptes exposés, vérifier leurs comptes ou prendre tout autre mesure préventive.

Le plaignant réclame des dommages, la prise en charge d’un service de surveillance de sa carte de crédit et qualification de sa plainte en recours collectif (class action).

Pour sa part, Sony tente de combler son retard.

Mercredi soir, les millions d’utilisateurs du PSN ont reçu un email leur expliquant les raisons du black-out, et leur conseillant de modifier leur mot de passe.

Par ailleurs, sur son blog officiel, le géant japonais explique qu’une enquête criminelle a été ouverte.

Dans sa FAQ, Sony explique que les coordonnées des utilisateurs (nom, prénom, email) étaient moins protégées que les coordonnées bancaires qui elles étaient cryptées.

Toutefois, Sony n’est toujours pas en mesure de confirmer que ses données n’ont pas été subtilisées.

0
0