Secunews
Divers

Les virements par PC banking massivement piratés

Les virements par PC banking massivement piratés

Un
cheval de Troie
, sévit depuis une dizaine de jours sur les PC bankings liés aux grandes banques belges, plusieurs clients auraient vu leur compte vidé à 90%.

L’intrusion de ce logiciel malveillant dans les systémes PC bankings concernerait KBC, Dexia, Fortis et ING

Seule ING accepte de confirmer du bout des lévres qu’elle est au courant d’un probléme

Les clients auraient vu s’afficher une fenêtre pop-up inhabituelle leur demandant de confirmer un virement et auraient vu peu aprés leurs comptes se vider de 90% de l’argent qu’ils renfermaient.

Le
malware
serait particuliérement virulent et réactif, mutant rapidement à chaque tentative des banques de le contrer.

Le montant de l’argent détourné pourrait s’élever à des dizaines, voire des centaines de milliers d’euros.

Citation:

La Federal Computer Crime Unit (
FFCU
) ne confirme pas l’invasion actuelle, ni le fait qu’elle soit commune aux quatre grandes banques belges, le commissaire Laurent Bounameau explique néanmoins que “des dossiers sont en cours chez nous, pour des activités anciennes et actuelles” .

Plus largement, “nous ne sommes pas dans le déni complet. Nous savons qu’il existe des problémes de sécurité. Et nous restons trés vigilants. En étroite collaboration avec les banques et l’autorité des services et marchés financiers (ASMF).”

Nous savons, de source s?re, que six clients ont été illégalement débités le samedi 13 ao?t 2011, plusieurs dizaines ces dix derniers jours., d’environ 90% du total de leur compte bancaire, toujours d’aprés nos informations.
Le préjudice atteindrait ainsi plusieurs dizaines, voire centaines de milliers d’euros, sur ces dix derniers jours.

Hier matin, BNP Paribas Fortis a d’ailleurs fermé son application home-banking pour ne la rouvrir qu’en début d’aprés-midi, “simple entretien de routine” , nous explique le service presse.
Ben voyons…

Citation:

“Les clients pouvaient toujours accéder à l’interface homebanking,” faux, selon une utilisatrice qui n’a jamais réussi à effectuer ses virements hier matin.

La banque franco-belge (Bnp Paribas Fortis) confirme néanmoins que les tentatives de fraude sur Internet via PC banking arrivent parfois.

Citation:

“Certains clients nous rapportent des bizarreries sur leurs écrans mais nous n’avons, récemment, pas encore enregistré la moindre perte d’argent parmi notre clientéle, nous continuons bien évidemment à avertir nos clients des précautions à prendre.”

ING, par contre, reconnaÓt avoir rencontré quelques soucis la semaine passée.

Citation:

“Quelques clients nous ont informés avoir remarqué que leurs écrans affichaient des anomalies lorsqu’ils utilisaient longtemps leur home-banking.

Cela n’a rien à voir avec la sécurité d’Internet ou de notre interface home-banking et nous avons publié un avis de vigilance sur notre site web”, explique la porte-parole de la banque.

0
0