Secunews
Internet

Les prisonniers ne pourront plus se connecté sur Facebook

Les prisonniers ne pourront plus se connecté sur Facebook

Privé de liberté, c’est aussi privé de Facebook, le réseau social a accepté de désactiver les comptes des prisonniers californiens qui continuent à se connecter au réseau social pendant qu’ils purgent leur peine, a annoncé mardi l’administration pénitentiaire californienne.

Citation:

“L’accés aux médias sociaux permet aux prisonniers de contourner nos méthodes de surveillance et de poursuivre leurs activités criminelles”, explique Matthew Cate, secrétaire de l’administration pénitentiaire de l’Etat (CDCR).

Citation:

“Cette nouvelle coopération entre les forces de l’ordre et Facebook aidera à protéger la population et évitera de nouvelles victimes”, ajoute-t-il.

Citation:

“La CDCR précise que les détenus peuvent conserver un compte Facebook dormant, s’il a été créé avant leur incarcération.

Mais si l’on découvre que le compte a été utilisé dans l’enceinte de la prison, Facebook Security le désactivera”, souligne le communiqué.

Des milliers de téléphones portables.

La CDCR affirme qu’à “de nombreuses reprises, des détenus utilisant leur compte Facebook ont menacé des victimes ou fait des avances sexuelles.

Citation:

“Les prisonniers mettent à jour leur profil en utilisant des téléphones portables entrés frauduleusement en prison ou à travers un complice extérieur agissant en leur nom’, poursuit la CDCR.

Elle souligne l’augmentation massive du nombre de téléphones portables retrouvés sur des détenus, pas moins de 7.284 appareils ont été confisqués sur les six premiers mois de l’année 2011, contre 261 sur toute l’année 2006.

0
0