Secunews
Insolites

Le SWAT, débarque chez lui en pleine partie de Counter Strike

Un joueur, en pleine partie de Counter Strike, a eu la mauvaise surprise de voir débarquer l’unité de police d’élite locale chez lui.

Jordan Mathewson, un joueur professionnel, a été victime d’un ‘swatting‘ cette semaine alors qu’il était en pleine partie de Counter Strike sur internet.

Mercredi, le gamer, qui se fait appeler ‘Kootra’, a eu la surprise de voir débarquer le Swat chez lui.

[quote]Je crois qu’on est en train d’être swatté’, a-t-il déclaré avant d’être maîtrisé par les policiers lourdement armés.[/quote]

Le ‘swatting’ est une sorte de canular de mauvais goût qui consiste à dénoncer une personne au numéro d’urgence américain pour faire intervenir le SWAT chez elle, les faits dénoncés peuvent être un meurtre ou une prise d’otages, par exemple, ce qui pousse la police à agir vite en déployant l’artillerie lourde.

Ce canular est particulièrement répandu dans le milieu des adeptes de jeux vidéo en ligne.

Connecté au moment des faits, Jordan Mathewson s’est fait arrêter en direct sur internet, d’où les images de l’intervention.

Le SWAT, débarque chez lui en pleine partie de Counter Strike.
Selon plusieurs médias, la personne ayant dénoncé Jordan avait fait croire qu’il avait tué deux de ses collègues et était l’auteur d’une prise d’otages.

Les auteurs de ‘swatting’ sont activement recherchés par la police qui a pourtant peu de moyens pour les retrouver car ce sont souvent des professionnels de l’informatique.

Ils encourent une peine prison ou une forte amende.

Voir aussi:
Il perd à Call of Duty et envoie le Swat chez son adversaire
Clic pour lire toutes les actus sur le swatting

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire