Secunews
Piratages

Le shouldersurfing c’est quoi et comment s’en protéger ?

Le shouldersurfing c’est quoi et comment s’en protéger ?

De plus en plus de personnes sont victimes du phénomène du shouldersurfing

Le voleur subtilise le code pin de la victime en regardant par-dessus son épaule et ensuite il s’empare de sa carte bancaire, ces bandes spécialisées font des centaines de victimes annuellement dans notre pays.

Modus Operandi:

Les voleurs aux doigts agiles se placent a côté ou derrière la victime pour s’emparer du code secret, ils volent la carte et essayent de retirer tres rapidement le maximum d’argent.

Cela ne réussit pas toujours, parfois, plusieurs tentatives sont nécessaires, le butin varie de quelques centaines d’euros a parfois a des milliers d’euros.

Le Shouldersurfing dans les selfbanking

1. détournement de l’attention, problèmes techniques

Quand le client veut quitter le selfbanking, un inconnu s’adresse a lui en l’informant qu’un message est apparu sur l’écran de l’appareil qu’il venait de quitter, la victime remet sa carte bancaire dans l’appareil et c’est a ce moment que l’escroc peut voir le code personnel de la carte bancaire.

2. détournement de l’attention, argent sur le sol

L’escroc observe l’introduction du code secret par-dessus l’épaule de la victime.

Ensuite, l’attention de la victime est détournée par une deuxième personne qui jette de l’argent sur le sol, via ce subterfuge, le voleur retire rapidement la carte bancaire de la victime et pille directement le compte de celle-ci.

La victime constate la disparition de sa carte et pense que celle-ci a été avalée par l’appareil, un complice rentre dans l’agence et fait croire a la victime que sa carte vient de ressortir et la lui remet.

Le Shouldersurfing dans les grands magasins

Des bandes originaires des pays de l’Europe de l’Est s’emparent des codes pin des cartes bancaires en vue de faire des transactions dans des magasins, restaurants et des grandes surfaces.

Ils espionnent leur victime via les miroirs placés au-dessus des caisses du magasin, ensuite ils volent la carte bancaire de la victime.

En général, le vol se passe sur le parking mais parfois ils suivent la victime jusqu’au domicile.

Par exemple:
Ils demandent, le chemin de l’hôpital en montrant un grand plan de la ville a la victime ou ils sonnent a la porte de la victime pour demander un renseignement, pour avoir un verre d’eau ou aller aux toilettes.

Ils opèrent presque toujours en groupe de 2 ou 3 personnes et parviennent tres vite a voler la portefeuille ou la carte bancaire.

Profil des victimes

Les bandes sévissent un peu partout mais principalement dans les grandes villes.

– 80% des faits de shouldersurfing se déroulent dans les selfbanking durant le week-end et quand les guichets sont fermés.

– 20% sont commis dans les magasins, les restaurants et les grandes surfaces mais on tend a une augmentation de ceux-ci.

Les bandes choisissent soigneusement leurs victimes

– 62% des victimes sont des femmes
– 75% des victimes sont âgées de plus de 55 ans.

Profil des voleurs

Les bandes arrivent soit de Belgique soit de l’étranger, le plus souvent, ils travaillent en petits groupes (2 hommes ou 2 femmes, parfois 3), ils sont toujours polis et paraissent innocents et ne sont pas agressifs.

55% sont âgés de 15 a 25 ans et le reste entre 25 et 55 ans.

Ils sont conscients de la présence de caméra de surveillance et ils camouflent parfois leur visage avec des casquette ou des écharpes mais souvent ils ne sont pas masqués et sont reconnaissables sur les images.

Qualification des faits

La fraude informatique (code 20) est punissable suivant l’article 504 quater du code pénal belge:

“L’acquis suite a une fraude économique est similaire pour la justice a un vol simple ou a un vol par des pickpockets.

Prévention

Voici quelques conseils sur l’emploi de la carte bancaire:

– Taper le code secret de manière discrète (cacher avec la main libre la formation du code secret) lors d’un retrait au distributeur de billets et aussi lors d’une transaction dans un magasin.

skiming

– Ne vous laisser pas distraire lors de la manipulation de la carte bancaire et rester vigilant lorsque qu’une personne aimable vous aborde

– Garder une certaine distance entre vous et les personnes se trouvant a proximité de vous lors de l’exécution de l’opération.

– Contacter immédiatement “cardstop” (070 344.344) en cas de perte de la carte bancaire ou de non restitution de celle-ci suite a certaines circonstances

– Doc Stop (bloquez vos documents d’identité belges perdus ou volés) 00800/2123 2123

0
0

Laisser un commentaire