Secunews
Internet

Le service de location de DVD Zediva, dérange Hollywood

Le service de location de DVD Zediva, dérange Hollywood

Avant de pouvoir louer un film en vidéo à la demande, il faut attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, aprés sa sortie en DVD.

Aux Etats-Unis, une start-up a trouvé un moyen de contourner cette difficulté, mais fait aujourd’hui l’objet d’une plainte de la Motion Picture Association of America (
MPAA
), le syndicat des studios de cinéma.

L’astuce mise en place par
le site Zediva
est à la fois simple et complexe
.

Se présentant comme un classique loueur de DVD, l’entreprise dispose de puissants serveurs reliés à des lecteurs de DVD, lorsqu’un internaute loue une diffusion, le film est lu par le lecteur de DVD et diffusé sur l’écran du client.

Un artifice qui nécessite d’importants moyens, et qui comporte donc des limites, les inscriptions au site sont actuellement suspendues, le temps que Zediva augmente ses capacités.

Pour la MPAA, le site Zediva se présente frauduleusement comme un loueur de DVD pour éviter de payer des droits de diffusion.

Citation:

“Ce statut de loueur de DVD est une escroquerie”, estime l’organisation dans un communiqué.

“Zediva est en réalité un service de vidéo à la demande qui diffuse des films en streaming, en violation des droits des studios.”

Aux Etats-Unis comme dans la quasi-totalité des pays, les droits que doivent acquitter les loueurs de DVD sont différents des autorisations que doivent avoir les sites de streaming, les premiers étant bien moins onéreux.

La différence entre Zediva et un loueur de DVD classique est cependant trés ténue, juge le site TorrentFreak, trés critique des pratiques de la MPAA.

Citation:

“En quoi se rendre dans un magasin physique pour y louer un DVD est-il différent de le lire à distance ?

La deuxiéme solution est certainement plus écologique et meilleur marché pour tout le monde, surtout, du point de vue du droit d’auteur, c’est exactement la même chose”, juge le site.

(source:lemonde)

0
0