Secunews
Piratages

(MAJ3) La gendarmerie nationale ferme le site Zone téléchargement

(MAJ3) La gendarmerie nationale ferme le site Zone téléchargement

Zone téléchargement est en tête des tendances Twitter et ça ne va pas faire plaisir à tout le monde.

La gendarmerie nationale annonce ce lundi 28 novembre 2016, la fermeture du célèbre site de téléchargement illégal Zone-Téléchargement, il permettait de récupérer en direct download [à la différence du peer-to-peer, l’utilisateur se connecte à un serveur et télécharge le fichier en cliquant sur un lien] des séries, des films, des jeux,etc..

L’un des sites français les plus importants du genre.

C’était l’une des plateformes françaises les plus importantes du genre.
Mais il affiche ces dernières heures un message d’erreur, et comme à l’époque de la fermeture de ‘Megaupload‘ en 2012, les internautes pleurent la disparition du site.

Cette fermeture intervient après une enquête menée par la section de recherches de Toulouse avec l’appui du  Centre de lutte contre les criminalités numériques (C3N) , indique le compte Facebook de la gendarmerie.

Elle estime le préjudice subi par les ayants droit à 75 millions d’euros.

[quote]Cinq personnes au total étaient en garde à vue, dans le cadre de l’enquête sur le site de téléchargement illégal ‘Zone téléchargement’, a indiqué le parquet de Toulouse.

Quatre d’entre elles ont été interpellées en France et étaient sous le régime de garde à vue à Toulouse, alors qu’une dernière a été arrêtée en Andorre dans le cadre d’une procédure de mandat d’arrêt international, a précisé le parquet[/quote]

R.I.P

MAJ LE 29 novembre 2016:

A peine fermé par les autorités, déjà de retour ?

Quelques heures après avoir été mis hors service par la gendarmerie française, Zone-Téléchargement semble déjà être ressuscité, puisque le site semble de retour… en service limité.

Sur un compte Twitter fraîchement créé, ceux qui semblent être les administrateurs de la plateforme ont en tous les cas annoncé le retour du “service”.

Seul problème pour l’instant, outre l’aspect juridique de la chose:

Les liens de download pointent dans le vide puisque le site dl-protect, qui permet de rediriger les internautes vers les plateformes d’hébergement, est toujours fermé.

De ce fait, les pirates en herbe ne peuvent, pour le moment, pas avoir accès aux fichiers hackés.

MAJ2 le 1 novembre 2016:

Depuis mercredi le site zone téléchargement est de nouveau inaccessible voici les explications:

[quote]Bonjour comme vous l’avez remarqué depuis hier Zone Telechargement affiche une erreur 522 suite à une erreur de liaison avec notre prestataire et de ce fait un mauvais rendement avec CloudFlare.

Ce problème est dû à un contrôle des autorités qui ont pointé le bout de leur nez sur des serveurs externes.
Plus précisément, nos serveurs de base se situaient en Allemagne ainsi qu’en Irlande qui hébergaient le contenu de ZT et d’autres serveurs pour vos données.
Suite à la fermeture le 28 novembre 2016, nous avions prévu un plan B en faisant un load-balancing des contenus sur des serveurs externes mais a subit un contrôle hier après midi même.
DL-PROTECT est sous la main mise des autorités de ce fait aucune garantie des téléchargements et on vous conseille de ne faire aucune démarche pour le moment.

/!\ Vos donnés ne sont en aucun cas exploitées dû au cryptage de celles-ci. Veuillez également vous référer à ce tweet: https://twitter.com/zone_dl/status/803586470434861056 /!\

/!\ Les rumeurs comme quoi l’interface web est un ‘phishing‘ sont fausses ainsi que la mise en place de malware. Nous avons juste fait une restitution de donnés via des backup. /!\

Nous ne sommes pas encore partis.. Et essaierons de vous reposer un service de qualité.

Bonne journée.
Cordialement,[/quote]

MAJ3 le 13 décembre 2016:
Zone-Téléchargement est de retour, qui des pirates ou des forces de l’ordre vont l’emporter dans l’affaire Zone-Téléchargement ?

La gendarmerie nationale a remporté la première manche en menant une offensive d’envergure qui a conduit à la fermeture du site et à l’arrestation de ses dirigeants.

Certes, le site était réapparu quelques temps après, mais c’était une coquille vide et il n’était pas possible de télécharger quoi que ce soit.

Un message est apparu sur la page Facebook du site, mentionnant une nouvelle adresse Web

C’était compter sans la motivation et l’imagination d’internautes, qui viennent non seulement de réactiver Zone-Téléchargement avec une nouvelle adresse Web, mais surtout de rendre les liens de téléchargement à nouveau valides.

Doit-on craindre des poursuites quand on pratique le téléchargement direct ?

Au regard de la loi sur la propriété intellectuelle, il importe peu qu’un fichier soit téléchargé de façon illégale directement depuis un lien ou par un réseau peer-to-peer.

[quote]”A partir du moment où l’on retrouve sur votre ordinateur une copie illicite d’un film, d’une musique ou d’un jeu, c’est considéré comme de la contrefaçon et peut donc être puni”[/quote]

Pour autant, les utilisateurs de Zone Téléchargement n’ont pas de souci à se faire.

Il est très peu probable qu’ils soient la cible de poursuites judiciaires.

Pour cela, il faudrait que les forces de l’ordre aient accès à leur adresse IP, celles-ci n’ont pas forcément été enregistrées (si les administrateurs ont bien paramétré leur infrastructure).

Et même si cela était le cas, elles ne correspondraient pas forcément aux véritables adresses IP des abonnés (si ces derniers ont utilisé un VPN).

Enfin, les ayant-droits ont déclaré publiquement qu’ils ne comptaient pas poursuivre les utilisateurs dans cette affaire.

De toute façon, poursuivre d’internautes n’aurait aucun sens…

0
0

Laisser un commentaire