Secunews
Divers

La carte d’identité électronique belge, trop peu utilisée sur le net

Utiliser sa carte d’identité électronique (eID) en ligne est loin d’être un réflexe aujourd’hui. Or, des centaines d’applications sont disponibles pour vous faciliter la vie.

Tax-on-web, Police-on-web, e-guichet, Mypension… autant de services en ligne disponibles via votre carte d’identité électronique.

En quelques clics seulement, vous pouvez remplir votre déclaration fiscale, déposer plainte à la police, télécharger un document administratif, avoir accès à votre dossier pension… des opérations qui demandaient auparavant plusieurs démarches administratives longues et fastidieuses.

Des services en ligne qui, excepté certains comme Tax-on-web, restent malheureusement trop peu connus et utilisés par les citoyens.

Ainsi, selon des chiffres publiés en 2012, seul un citoyen sur 7 s’est identifié sur des sites administratifs via sa carte d’identité électronique.

Citation:

Pourtant, “rien de plus facile pour communiquer avec les services publics, explique Peter Grouwels de la direction Institution et population du SPF Intérieur.

En quelques clics, vous téléchargez le document communal qu’il vous faut, sans tenir compte des horaires de guichet, sans devoir vous déplacer ou faire la file.”

Rien de plus facile ? 

Bien sûr il faut acheter un lecteur de carte à 10 € et avoir de légères connaissances informatiques.

Et c’est là que le bât blesse.

Citation:

En effet, d’après Peter Grouwels, “il est important d’avoir une certaine affinité pour le web, ce qui n’est pas toujours le cas, notamment pour les personnes âgées”.

Citation:

Selon Nathalie Hardat, experte en statistiques à l’Agence wallonne des télécommunications,
“Nous n’utilisons pas souvent notre carte d’identité électronique sur le web car les applications proposées sont peu connues du public.

Il y a également pas mal de problèmes techniques et certains sites administratifs manquent d’ergonomie.”

De plus, Nathalie Hardat estime que notre carte d’identité est liée à des usages peu fréquents:

– Certificat de mariage
– Acte de naissance
– Etc…

Ce qui n’incite pas les citoyens à changer leurs habitudes.

Mais Peter Grouwels est confiant.

Citation:

“Ces différents services sont assez récents.
Il y a cinq ans, tout le monde ne possédait pas encore sa carte d’identité électronique.
C’est quelque chose de digital, on doit y aller petit à petit.
Mais ça va encore changer avec les nouvelles générations.”

Clic pour accédé au site eID Belgique (français)

0
0

Laisser un commentaire