Secunews
Insolites Internet

Facebook construit un complexe immobilier pour héberger ses salariés

Facebook construit un complexe immobilier pour héberger ses salariés

Facebook, une entreprise déjà renommée pour sa qualité de vie au travail, prépare une extension de son campus pour loger ses employés de Menlo Park. 

Le Wall Street Journal a révélé que la société travaillait sur un projet immobilier de 630.000 mètres carrés, comprenant 394 logements (soit une capacité d’hébergement pour environ 10% de ses employés), qui lui coûtera la bagatelle de 120 millions de dollars, le tout à cinq minutes en vélo de son siège californien.

Après la ” soucoupe volante ” écologique d’Apple à 5 milliards de dollars, c’est le dernier projet immobilier fou des mastodontes de la Silicon Valley.

Le complexe inclura une piscine, des magasins de proximité, une terrasse panoramique, un studio de yoga…

Les prix de l’immobilier résidentiel ont augmenté de 24% dans le secteur au quatrième trimestre 2012, rappelle le Wall Street Journal.

Facebook, comme Google, offre mille services à ses collaborateurs, du transport à la blanchisserie, en passant par un coiffeur et des boissons gratuites.
Selon la direction, des employés auraient donc fait part de leurs difficultés à se loger.

La solution a peut-être été trouvée avec ce vaste projet immobilier réalisé avec un promoteur local, il a eu pour consigne de “créer un environnement qui reflète l’atmosphère du campus, où les employés soient encouragés à se mélanger et à échanger des idées”, explique le Wall Street Journal.

“Nous sommes évidemment ravis d’avoir plus de possibilités de logement à proximité du campus, explique une porte-parole de Facebook.Mais nous croyons aussi que les personnes travaillent chez Facebook parce qu’on leur montre de la reconnaissance et qu’elles croient en notre rôle.” Une partie des lots sera au prix du marché, d’autres à destination des résidents à faible budget.

Il ne faudra donc pas plus de cinq minutes de balade à vélo pour rejoindre le campus via un chemin dédié qui longe la baie de San Francisco.

“Vous n’aurez même pas à utiliser les freins”, s’amuse John Tenanes, responsable du projet chez Facebook.
Pas d’inquiétude si vous n’êtes pas salarié de Facebook, 15 unités seront disponibles pour des personnes extérieures.

Tous les services et loisirs à portée de main

Un projet qui ne sera pas sans rappeler les villes ouvrières de la fin XIXe-début XXe siècle en France et même aux Etats-Unis (de type corons), mais en version modernisée.

L’employeur fournira ainsi un toit, des moyens de transport (vélo ou bus) et de nombreux avantages (pressing, coiffeur, boutiques, etc..) dans le but de s’assurer que tout va bien dans la vie de son employé.

Nombreuses sont déjà les grosses entreprises du secteur technologique qui rivalisent d’ingéniosité pour offrir les meilleures conditions de travail à leurs employés (crèche, salle de cinéma ou terrasse pour bronzer, soirées, concours journaliers, café gratuit, etc..).

Facebook prolonge cela jusqu’au domicile.

Une façon de s’assurer que ses salariés restent fidèles à l’entreprise alors que la tendance est plutôt à butiner d’une société à une autre tout en restant dans un même secteur géographique, la Silicon Valley.
Pour une entreprise qui se veut ultra-connectée et innovante, c’est une nouvelle pierre à l’édifice Facebook, mais aussi une façon de ne jamais réellement déconnecter de son travail.

Welcome to Facebook City

0
0

Laisser un commentaire