Secunews
High-Tech

Comment fonctionne la Goal Line Technology ?

L’équipe de France est devenue, dimanche 15 juin 2014, la première sélection dans l’histoire du football à bénéficier d’un but validé en Coupe du monde par la technologie sur la ligne de but.

Rappel des faits:

[quote]A la 48e minute du match France-Honduras, Benzema envoie une balle qui touche le poteau avant de revenir sur le gardien Valladares en flottant au-dessus de cette fameuse ligne de but.

Benzema lève les bras au ciel, pour le camp français il n’y a pas de doute, il y a but, les Honduriens protestent, mais la “goal line technology” donne très vite raison à l’équipe de France et l’arbitre brésilien accorde le but.[/quote]

Comment fonctionne la “goal line technology” ?

Ce système allemand développé par l’entreprise GoalControl GmbH permet de détecter en temps réel si la balle franchit ou non la ligne de but.

Pour cela, chaque cage bénéficie de sept caméras à haute vitesse reliées à un logiciel. Ces caméras permettent d’obtenir un modèle 3D de la zone du but.

[quote]Chaque caméra dispose d’une unité de détection de la balle dans l’image qu’elle capte”, explique à Rolf Dittrich, porte-parole et codirigeant de la société GoalControl[/quote]

Dès que le ballon franchit complètement la ligne de but, l’arbitre de la rencontre reçoit un signal vibrant sur sa montre-récepteur.

Le message “goal” (but) s’affiche alors.

Une première mondiale

La technologie sur la ligne de but est utilisée pour la première fois lors d’une Coupe du Monde, le système avait toutefois été testé à plusieurs reprises, notamment en conditions réelles lors de la Coupe des Confédérations 2013, mais aucun cas n’avait alors nécessité son utilisation.

Les douze stades brésiliens du Mondial ont ainsi été équipés de cette technologie.

Selon la Fifa, la “goal line technology” doit permettre de résoudre des situations litigieuses en quelques secondes, évitant ainsi de suspendre ou de perturber le jeu trop longtemps.

Comment fonctionne la Goal Line Technology ?

0
0

Laisser un commentaire