Secunews
Internet

300 filles abusées via internet par un pédophile néerlandais, quelques conseils

L’actualité récente relative au Néerlandais qui a poussé des centaines de jeunes filles âgées de 10 à 17 ans, notamment en Belgique, à effectuer des actes à caractère sexuel sur internet est une réalité de longue date.

Cette affaire agit comme une piqûre de rappel pour le citoyen et les autorités, indique l’ONG mercredi dans un communiqué.

Les prédateurs sexuels font désormais usage de toutes les possibilités s’offrant à eux par le biais d’internet et empêcher nos enfants d’approcher un ordinateur n’est pas la solution, il est préférable de les armer correctement contre les menaces d’internet

Citation:

Concernant les victimes du Néerlandais, “il est impératif que ces filles soient identifiées afin qu’elles puissent bénéficier des soins et du soutien nécessaire”», indique Child Focus.
L’ONG insiste également sur l’importance de détruire ces documents pour assurer un avenir à ces jeunes filles.

Child Focus estime en outre que tous les acteurs impliqués doivent prendre leurs responsabilités:

Les parents comme les enseignants jouent un rôle crucial dans le développement de la confiance en soi et l’éducation sexuelle des enfants et des adolescents.

L’ONG insiste encore sur l’importance de travailler en collaboration avec la police, la justice, l’industrie du net et d’autres organisations pour couvrir tant les aspects préventifs et répressifs que curatifs de la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants.

En Belgique, il y a encore beaucoup à faire dans ces domaines, estime Child Focus.

Toute personne confrontée à des images à caractère sexuel mettant en scène des enfants peut les dénoncer via le portail stopchildporno.be .

0
0

Laisser un commentaire