Secunews
Internet Piratages

200 millions de dollars générés par le spam sur Facebook

Selon une étude d’une équipe de chercheurs italiens, ce sont plus de 200 millions de dollars par an qui sont captés par les spammeurs via le réseau social.

Pour y parvenir, le principe est simple.

Les escrocs créent de fausses pages en lien avec un sujet qui intéresse les internautes.
Ils attendent ensuite que la page rassemble un nombre conséquent de “fans”.
Une fois la base d’utilisateurs suffisante, ils y publient des liens vers des sites de ” scam “, des faux sites d’arnaques qui étaient jusqu’à présent surtout envoyées par e-mail.

Jusqu’à 58 dollars de bénéfices pour un post

Carlo De Micheli, le responsable de l’équipe de recherche, explique ainsi qu’une fausse page de 30.000 fans peut rapporter entre 13 et 58 dollars à chaque publication.

Un ” spammeur ” a d’ailleurs révélé aux chercheurs que Facebook ne cherchait même pas à les bannir, car il générait malgré tout du contenu sur le réseau social.

Un point de vue comme un autre.

De son côté, Facebook précise au site américain Ubergizmo qu’il a mis en place des processus automatisés pour identifier les arnaques du genre.

D’après le réseau social, aucune tolérance n’est concédée aux spammeurs. 
Manifestement, son système de détection n’est pas très efficace.

Le spam sur Facebook, un business qui rapporte.

0
0

Laisser un commentaire