Secunews
Internet

Utiliser un bloqueur de publicités sur spotify, pourrait entraîner la suppression de votre compte.

Utiliser un bloqueur de publicités sur spotify, pourrait entraîner la suppression de votre compte.

Spotify part en guerre contre les abonnés qui utilisent un adblocker pour faire des économies.

Dans ses nouvelles conditions générales d’utilisation (CGU), le géant suédois du streaming mentionne explicitement l’interdiction d’utiliser un bloqueur de publicité sur son site.

À partir du 1er mars 2019, les abonnés qui choisiraient malgré tout de braver cette interdiction risquent la fermeture immédiate de leur compte, Et sans le moindre avertissement préalable, assure le site The Verge.

Un moyen d’échapper aux pubs intempestives

Pour profiter des services de la plate-forme, les utilisateurs de Spotify ont le choix entre deux options.

  1. La première consiste en une version payante, qui donne accès à l’intégralité du contenu du site.
  2. La seconde est totalement gratuite, mais elle oblige l’utilisateur à écouter des publicités entre deux morceaux.

Pour contourner ce désagrément, de nombreux adeptes de Spotify ont recours à un adblocker qui leur permet de profiter des avantages de la version payante, sans avoir à s’acquitter de l’abonnement.

Deux millions de fraudeurs potentiels

Avec ces nouvelles restrictions, Spotify espère mettre un terme à ces pratiques coûteuses pour la firme, et qui concerneraient près de deux millions d’abonnés à travers le monde.

Spotify possède plusieurs outils de détection pour surveiller la façon dont est utilisé le service.

“Nous allons continuer à investir énormément pour corriger ces procédés et améliorer les méthodes de détection”, déclarait un porte-parole du groupe en août 2018 dans une interview à Digiday

La firme suédoise entend ainsi réduire l’impact inacceptable de ces pratiques sur les détenteurs de droits, annonceurs et utilisateurs du site.

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire