Secunews
High-Tech Internet Jeux-Vidéos

Un bug chez Micromania permettait d’acheter une PS4 à moins de 50 euros

Un bug chez Micromania permettait d’acheter une PS4 à moins de 50 euros

Des PS4 ou des Nintendo Switch neuves à moins de 50 €, il est normalement impossible de trouver ces consoles dernières générations à ce prix-là sur le marché.

Et pourtant, la semaine dernière, des petits malins ont profité d’un bug de l’application Micromania sur iOS et Androïd pour s’offrir ces petits bijoux de gamers sans débourser plus qu’un billet de 50 euros, d’après bfm

L’opération consistait à remplir son panier d’achat avec des articles bénéficiant de remises, comme c’est le cas de nombreux pack avec console + jeu, puis à mettre son téléphone en mode avion et à retirer ses produits du panier.

L’application oubliait alors d’annuler les réductions cumulées.

L’utilisateur pouvait donc toujours en bénéficier en décidant d’acheter une seule et unique console. Résultat des courses : on pouvait, par exemple, se payer une PS4 à 40 € au lieu de 349 €.

Le bug a été découvert le 29 octobre 2018, avant d’être corrigé deux jours plus tard, entre-temps, plusieurs consoles ont été expédiées.

Mais les acquéreurs pourraient bien ne pas profiter très longtemps de leur nouveau joujou.

Selon le code de la consommation, si la différence avec le prix affiché d’un produit est dérisoire, le vendeur peut requérir la nullité de la vente.

D’autant plus si l’exploitation du bug est reconnue comme une manipulation pour tromper volontairement Micromania.

“Il existe une obligation générale de bonne foi dans l’exécution des contrats. Si un cocontractant effectue des actions ou autres manoeuvres pour “tromper le système”, un tribunal pourrait reconnaître l’existence d’un dol (erreur provoquée par un stratagème ou une manoeuvre). Dans ce cas, le commerçant pourrait demander la nullité de la vente ou des dommages et intérêts” avertit Céline Avignon, avocate.

Pour les acheteurs, il faudra peut-être rendre les consoles.

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire