Secunews
Informatique Piratages

Le compte bancaire d’une belge délesté de 990 euros par des pirates

Le compte bancaire d’une belge délesté de 990 euros par des pirates

Le samedi 2 novembre 2013, la dame à voulu aller voir ses comptes via mon PC Banking, là,elle a rencontré des difficultés pour se connecter,elle a essayé une fois, deux fois puis à renoncé.

En attendant, elle avait encodé les fameux chiffres secrets.

[quote]”C’est le mardi, quand j’ai réutilisé mon PC banking que j’ai remarqué que mon compte avait été débité de 990 € le dimanche à 10h20.”[/quote]

Ni elle, ni son mari n’avaient effectué une telle opération.
La personne débarque dans son agence pour faire part de sa mésaventure.

[quote]”On m’a juste donné un numéro de téléphone général de la banque à Bruxelles.
Dans la foulée, j’ai été déposé plainte à la police, pour me couvrir.”[/quote]

Carte de crédit prépayée

Finalement, c’est elle-même qui téléphonait à la société qui avait bénéficié de son argent.
Une société de Malines qui a pignon sur rue, “CardWise”, et qui est active dans les cartes de débit (style MasterCard) prépayées.

C’est une de ses cartes qui a été utilisée par les pirates pour tenter d’utiliser l’argent

Bram Troch, customer service manager, confirme

[quote]”Madame a été la victime de hackers qui ont pratiqué ce que l’on appelle du phishing , la personne croit qu’elle est sur le site de la banque mais la page d’accueil n’est pas l’officielle.
Ici, c’était très très bien imité.”[/quote]

Elle y a introduit tous les codes et a donc donné les clefs d’accès.
Grâce à ses données, les hackers ont pu charger l’argent sur une carte prépayée pour tenter ensuite de l’utiliser.

Il semble qu’ils n’ont pu aller jusqu’au bout de l’opération et que la carte en question a été bloquée.
Mais le compte de la personne, lui, est toujours bien débité de 990 euros et cette dame attend avec une impatience, le remboursement de cette somme.

Augmentation du nombre de cas de phishing en Belgique

[info_error]Au cours des trois premiers trimestres de l’année 2013, 1.467 cas de fraude à la banque par internet ont été enregistrés, un chiffre qui dépasse déjà le nombre total de cas de fraude sur 2012.

Pratiquement tous les cas sont liés au phishing (hameçonnage), une technique qui consiste pour les criminels à essayer de soutirer à leurs victimes leurs données personnelles et leurs codes bancaires, indique mercredi Febelfin, la fédération belge du secteur financier.

Les 1.467 cas de fraude dénombrés lors des neuf premiers mois de 2013 ont permis à leurs auteurs de dérober un total net de 4,54 millions d’euros.
Sur l’ensemble de l’année 2012, 1.003 fraudes par phishing avaient été recensées, représentant un butin d’un peu moins de 3 millions d’euros.[/info_error]

[info_warning]Febelfin souligne toutefois que la banque par internet demeure une méthode sûre pour effectuer des opérations bancaires, à condition de l’utiliser correctement et de respecter une “règle d’or” qui est de ne jamais communiquer ses codes bancaires par courriel ou téléphone.[/info_warning]

En 2012, on comptabilisait 9,1 millions d’abonnements à la banque d’internet et 434 millions de sessions en Belgique.

“Si l’on compare avec le nombre de cas de fraude, le rapport est d’environ 1 cas pour 400 000 sessions.
La banque par internet reste donc une manière sûre d’effectuer des opérations bancaires”, souligne Febelfin.

Clic pour plus d’infos sur phishing

secunews.org : Conseille à tous les utilisateurs de s’assurer qu’ils disposent sur leur ordinateur d’un antivirus configuré pour se mettre à jour automatiquement et fréquemment, des derniers correctifs de sécurité diffusés,d’un logiciel pare-feu,éviter le plus possible les sites Web inconnus ou peu recommandables et de vous méfiez des mails reçus de provenance inconnue afin d’empêcher que vos PC ou vos appareils mobile ne deviennent un élément d’un réseau de zombie ( botnet )

0
0

Laisser un commentaire