Secunews
Divers

La CIA attaquée par les pirates LulzSec

La CIA attaquée par les pirates LulzSec

Le site internet de la CIA, l’agence centrale du renseignement américain, resté inaccessible plusieurs heures mercredi soir, une action revendiquée par des pirates informatiques regroupés sous le nom de “Lulz Security” ont annoncé l’avoir piraté.

Pas s?r que le gouvernement américain apprécie l’esprit taquin des hackers de LulzSec.

Dans les minutes qui ont suivi la revendication, diffusée via Twitter vers 18h00 (23h en France), l’accés au site a été rompu, plus tard dans la soirée, les connexions étaient sporadiques.

Citation:

“Nous vérifions ces informations”, a déclaré une porte-parole de l’agence.

Les
hakers
de Lulz Security sont déjà parvenus ce week-end à s’introduire sur le site du Sénat et ont diffusé des données récupérées sur les serveurs de l’assemblée, le même groupe avait réussi à pirater les systémes informatiques de Sony et de la chaÓne publique de télévision américaine PBS.

Les spécialistes de la sécurité informatique relativisent cependant la portée de ces intrusions.

Les hackers de Lulz Security chercheraient avant tout à se faire remarquer et ne poseraient pas véritablement un danger direct.

Hackers old-school

Citation:

“Tout ce qu’ils font revient à dire: regardez comme nous sommes doués.

Tout ce qu’ils cherchent, c’est provoquer littéralement de l’embarras, dire: votre sécurité est nulle”, analyse Jeffrey Carr, auteur d’Inside Cyber Warfare: Mapping the Cyber Underworld.

Dans le cas précis de l’attaque contre la
CIA
, souligne-t-il, les hackers, en piratant le site public de l’agence, n’ont aucun moyen d’accéder à des données sensibles.

Quant à leur opération lancée en mai 2011 contre PBS, ils l’ont utilisée pour poster un faux article annonçant que le rappeur Tupac, assassiné en 1996, était vivant et installé en Nouvelle-Zélande.

Il n’en allait sans doute pas de même avec la tentative d’intrusion sur les systémes du Fonds monétaire international (FMI), ou bien encore avec
l’attaque déjouée fin mai 2011
par le groupe d’armement et de technologie Lockheed Martin, premier fournisseur du Pentagone.

Le groupe a également revendiqué des attaques contre des sites de Sony (mais pas la principale contre le Playstation Network).

LulzSec s’ouvre une ligne téléphonique

LulzSec continue de faire parler de lui, sa derniére lubie en date, la mise en place d’une ligne téléphonique permettant de laisser un message pour proposer une nouvelle cible au groupe, les personnes qui appellent le numéro, tombent sur un répondeur qui invite à laisser un message.

L’indicatif régional indique que le numéro est situé dans l’Ohio mais il serait étonnant que LulzSec soit là-bas, les appels doivent donc être redirigés ailleurs.

Pour la seule journée du mardi 14 juin 2011, le groupe revendiquait 2.500 messages et 5.000 appels manqués.
“a en fait des cibles au choix!

Ce choix de faire des attaques “pour le plaisir” est assez étonnant puisque le message précédent du groupe était qu’ils attaquaient les sites pour leur propre bien, afin de démontrer les failles, or cette fois il ne s’agit que d’amusement…

0
0