Secunews
Informatique

Journée mondiale de la protection des données Personnelles

C’est une journée d’origine anglo-saxonne (data privacy day) et, suivant les traductions, on la retrouve tantôt sous le vocable “Journée mondiale des données à caractère personnel” ou encore “journée mondiale de la vie privée” ce qui ne recouvre pas exactement la même chose!

La difficulté vient du fait que la notion de la protection de la vie privée n’a pas du tout le même sens dans le monde anglo-saxon que dans le monde latin, ce qui n’est d’ailleurs pas sans poser des problèmes juridiques ardus quand on songe aux habitudes de sociétés américaines comme Google pour qui la transparence est la règle et la notion d’oubli inexistante !

En effet, comme le rapporte fréquemment l’actualité, en matière de sécurité, le risque zéro n’existe pas.
Les organismes publics et les entreprises ne sont pas à l’abri d’incidents pouvant conduire, par exemple, à l’oubli de documents contenant des renseignements personnels dans un lieu public, à l’envoi au mauvais destinataire de correspondances d’affaires, à la conservation non sécuritaire de matériel contenant des renseignements personnels ou carrément à la perte et au vol de documents ou de support informatique.

Face à une telle situation, un organisme public ou une entreprise doit réagir rapidement afin de circonscrire l’incident et en limiter les conséquences, il doit également informer les personnes dont les renseignements personnels sont visés par un tel incident afin qu’elles puissent prendre les mesures nécessaires pour en minimiser les effets.

L’Europe avant les USA

C’est le Conseil de l’Europe qui a, le premier, proclamé une journée européenne de la protection des données à caractère personnel
Elle existe depuis 2007.

Les américains ont suivi de peu et c’est en 2009 que s’est célébrée la première journée nord américaine.

La convention de Strasbourg

L’initiative de cette journée est à rechercher dans la ligne de la “Convention pour la protection des personnes à l’égard du traitement automatisé des données à caractère personnel”, élaborée par le Conseil de l’Europe, ouverte à la signature des états depuis le 28 janvier 1981 elle est devenue une référence dans le monde entier. Malheureusement, seulement 44 états l’ont ratifiée…

0
0

Laisser un commentaire