Secunews
Internet Piratages

(MAJ)Fermeture de Kickass Torrents, son fondateur arrêté en Pologne, le site est désormais H.S

(MAJ)Fermeture de Kickass Torrents, son fondateur arrêté en Pologne, le site est désormais H.S

KickAss Torrents (KAT), le site internet de contenus numériques piratés le plus visité au monde, a fermé dans la nuit du mercredi 20 juillet 2016 au jeudi 21 juillet 2016.

Le département de la Justice américain a annoncé mercredi l’arrestation de l’Ukrainien Artem Vaulin, fondateur présumé de KickAss Torrents.

Considéré comme l’une des plateformes de liens ‘torrents’ les plus visitées au monde, le site lancé en 2008 est accusé de la distribution illégale de plus d’un milliard de dollars d’oeuvres protégées par les droits d’auteur.

Des films, jeux vidéo, morceaux de musique et autres contenus qui attirent chaque mois 50 millions de visiteurs.

Vaulin est accusé d’avoir  utilisé des serveurs localisés dans des pays partout dans le monde et d’avoir déplacé ses adresses Internet en raison de saisies et de plaintes au civil répétées.

[quote]’Son arrestation en Pologne démontre toutefois, une fois encore, que les cybercriminels peuvent s’enfuir, mais qu’ils ne peuvent pas se cacher de la justice, se félicite Leslie Caldwell, procureure générale adjointe.[/quote]

Le département de la Justice entend demander au plus vite son extradition, afin d’enclencher rapidement le procès.

Un tribunal de Chicago a d’ores et déjà ordonné la saisie d’un compte bancaire et de sept adresses Internet.

Les autorités américaines ont saisi les domaines suivants, mais comme le site / serveur principal a été saisi, toutes les adresses utilisées comme proxy sont aussi HS:

[quote]kickasstorrents.com
kastatic.com
thekat.tv
kat.cr
kickass.cr
kickass.to
kat.ph[/quote]

Le préjudice est estimé à 1 milliard de dollars. Toujours selon les autorités, le site rapportait entre 12.5 millions et 22.3 millions de dollars de recettes publicitaires annuellement. Une source de revenus qui est tarie.

KAT est maintenant inaccessible.

Une lutte sans merci contre le téléchargement illégal

L’affaire rappelle la fermeture, en 2012, du site de téléchargement de fichiers Megaupload, également par les autorités américaines.

Le site était à l’époque le 13e site le plus visité d’Internet, avec 50 millions d’utilisateurs quotidiens.

À la différence de KickAss Torrents, qui se limite à un annuaire de liens échangés directement entre les internautes, MegaUpload gérait l’hébergement des fichiers piratés.

Son propriétaire, Kim Dotcom, qui encourt 20 ans de prison, n’a pas encore été jugé.

Début juillet 2016, il annonçait le lancement d’une nouvelle version de Megaupload, disponible le 20 janvier 2017 et basée sur le bitcoin.

En France, il aura fallu cinq ans pour procéder au jugement de Vincent Valade, le fondateur d’eMule Paradise, ancienne place forte du piratage.

[quote]Les réquisitions présentées contre le Français de 29 ans comprenaient une amende de 80.000 euros, une suspension d’un an de l’accès Internet, une confiscation de tous les biens saisis pendant l’affaire et huit millions d’euros de dommages et intérêts.

Il avait finalement été condamné à 14 mois de prison avec sursis. [/quote]

La fermeture d’eMule Paradise avait été suivie de celle du portail Dilandau.

La liste de sites de téléchargement illégale reste longue:
Extratorrent, Torrentz, Rarbg ou encore 1337X rassemblent encore des milliers d’utilisateurs.

MAJ:24.7.2016:
KickassTorrents: à peine fermé par les autorité et déjà de retour.
Une copie vient en effet d’être mise en ligne par IsoHunt, tandis qu’une seconde, anonyme cette fois, a été repérée ailleurs, hébergée sur plusieurs serveurs dans le cloud et cachée derrière le rideau Cloudflare.

Rien d’étonnant à ce que KAT revienne aussi rapidement, même si The Pirate Bay a fait l’objet de nombreuses attaques ces derniers temps, il reste encore et toujours accessible, grâce à ses clones, certains étant même listés par Google.

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire