Secunews
Internet

Facebook veut fusionner les messageries d’Instagram, WhatsApp et Messenger

Facebook veut fusionner les messageries d’Instagram, WhatsApp et Messenger

C’est le nouveau grand chantier de Mark Zuckerberg.
Ce projet, baptisé ‘Whatstabook’, Facebook voudrait y parvenir d’ici fin 2019 ou début 2020, selon les informations du New-York Times qui a révélé ce projet.

Facebook explique vouloir “créer les meilleures expériences de messagerie possibles” et qu’elles soient “rapide, simple, fiable et privée”.

Pas de fusion en vue, les trois réseaux sociaux garderaient leur indépendance, mais, au sein d’un outil commun.

Il pourrait devenir possible de discuter avec un contact quel que soit le service sur lequel vous l’avez ajouté.

Le cryptage total, qui rendrait les messages illisibles par d’autres que par l’expéditeur et le destinataire, pourrait répondre à la critique souvent adressée à Facebook quant à sa protection des données personnelles, jugée trop laxiste.

Les trois services de messagerie de Facebook revendiquent chacun plus d’un milliard d’usagers dans le monde.

L’intégration des applications pourrait aider Facebook à gagner plus d’argent grâce aux publicités en incitant ses utilisateurs à passer plus de temps à utiliser ses applications de chat plutôt que de se tourner vers d’autres services de messagerie Google et Apple.

Matthew Green, cryptographe à l’Université John Hopkins, a exprimé sa préoccupation concernant les données qui pourraient être partagées entre les applications et le fait que le chiffrement de WhatsApp s’en trouve affaibli.

WhatsApp n’a besoin que d’un numéro de téléphone pour s’inscrire tandis que Facebook demande aux utilisateurs de vérifier leur identité.

L’intégration de Facebook Messenger avec WhatsApp et Instagram pourrait également rendre plus difficile pour les régulateurs gouvernementaux de démanteler l’entreprise, selon certains analystes.

« Cela lie l’entreprise de manière plus rigide », a déclaré Brian Wieser, analyste chez Pivotal Research Group. « Ils consolident le fait qu’ils ne forment qu’une seule société. L’enjeu est plus élevé. »

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire