Secunews
High-Tech Internet Jeux-Vidéos

Facebook s’offre la messagerie WhatsApp pour 11,6 milliards d’euros

Facebook s’offre la messagerie WhatsApp pour 11,6 milliards d’euros


Le réseau social Facebook a annoncé ce mercredi 19 février 2014, l’achat de l’application de messagerie instantanée pour smartphones Whatsapp pour environ 16 milliards de dollars ( environ 11.6 milliard d’euros).

L’acquisition de WhatsApp est la plus importante de l’histoire du premier réseau social mondial, qui vient de fêter ses 10 ans.

Sur ce total, 4 milliards de dollars seront versés en numéraire et les 12 milliards restant en actions Facebook.
Le groupe prévoit en outre de verser 3 milliards de dollars en actions aux fondateurs et aux salariés de WhatsApp sur une période de quatre ans après le bouclage de l’opération.

450 millions d’utilisateurs

[quote]‘WhatsApp est en passe de connecter un milliard de personnes.
Les services qui atteignent ce niveau ont tous une valeur incroyable’, a commenté le PDG-fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg.[/quote]

[quote]’WhatsApp a construit un service de messagerie mobile en temps réel qui a une position de leader et qui croît très vite’, souligne également Facebook dans son communiqué.[/quote]

Le groupe relève que le service compte plus de 450 millions d’utilisateurs mensuels, dont 70% sont actifs quotidiennement, et que plus d’un million de personnes ouvrent un compte chaque jour.

[quote]‘Le volume de messages envoyés approche pour sa part le volume entier des SMS des opérateurs télécoms mondiaux’, assure-t-il.[/quote]

Les investisseurs semblaient moins enthousiastes à la Bourse de New York, où l’action Facebook reculait de 4,50% à 65 dollars vers 22H30 GMT dans les échanges électronique suivant la clôture de la séance officielle.

Cette acquisition, la plus massive de l’histoire du réseau social, est 26 fois plus importante que celle qui détenait le record jusqu’à présent, l’achat d’Instagram en 2012, pour 715 millions de dollars, mais si les chiffres donnent le vertige, le retour de flamme pourrait être douloureux pour Mark Zuckerberg.

whatsappfbsecunews

WhatsApp est certes très populaire, avec 450 millions d’utilisateurs, dont 70% quotidiennement, et un million de nouveaux inscrits chaque jour, mais elle perd chaque jour en ‘coolitude’ face au nouveau bijou de la messagerie instantanée, Snapchat.

Snapchat permet d’envoyer des photos et des vidéos instantanément, et de façon éphémère.
Les contenus sont automatiquement effacés après une à dix secondes d’affichage, et les jeunes en sont très friands pour ne pas laisser de traces lorsqu’ils communiquent (même s’il est facile de faire des captures d’écran).

L’étoile montante avait refusé une transaction de 3 milliards de dollars fin 2013, poussant probablement Facebook dans les bras de WhatsApp.

Mark Zuckerberg aurait donc fait un pari risqué, en mettant énormément d’argent sur la table pour dynamiser WhatsApp. L’application risque de devenir demain une nouvelle victime de l’économie numérique et de l’infidélité chronique des jeunes internautes, un public de plus en plus difficile à séduire pour Facebook.

[quote]“La transaction est vraiment massive, et cela va faire parler d’une bulle”, prévient Greg Sterling, analyste chez Opus Research.
‘Mais, attention, dans les médias sociaux, il y a le truc à la mode, et l’année suivante, cela peut être une autre application avec une croissance extrêmement rapide’, prévient-il.[/quote]

Évoquant sans détour la frustration de Facebook de ne pas pouvoir acheter Snapchat.

[quote]Pour Greg Sterling, ‘le réseau social qui vient de fêter ses dix ans a vraiment besoin d’attirer les utilisateurs les plus jeunes, et Instagram ne va pas faire cela tout seul.

La question est donc de savoir combien de temps WhatsApp va rester à la mode.
Pour 19 milliards de dollars, cela pourrait faire un sacré prix à la minute sur la facture de Mark Zuckerberg…’[/quote]

Clic pour lire toutes les actus WhatsApp
Clic pour accéder au site WhatsApp

0
0

Laisser un commentaire