Secunews
Internet

Des centaines de manifestations contre le traité Acta dans le monde

Des centaines de manifestations contre le traité Acta dans le monde

Dans plusieurs pays européennes hier des dizaines de milliers de personnes ont manifesté contre la signature d’un traité international controversé l’ACTA (Anti-Counterfeiting Trade Agreement.

Ce traiter vise à lutter contre le piratage de produits et de contenus soumis aux droits d’auteur.

Alors que le Japon, l’Australie, le Canada et les …tats-Unis font partie des nations ayant signé le traité à l’automne, plusieurs pays européens n’ont pas encore signé l’entente et de plus en plus de mouvements d’opposition se font sentir.

Parmi les craintes des opposants notons la possibilité de surveillance des activités en ligne digne de Big Brother et l’obligation des FAI (fournisseurs d’accés Internet) à fournir aux supposées victimes de piratage les coordonnées des supposés pirates.

Plus de 25.000 personnes ont bravé le froid en Allemagne samedi, environ 4.000 en Bulgarie dont certaines portant le fameux masque de Guy Fawkes utilisé entre autres par le groupe Anonymous, des manifestations ont également eu lieu à Prague, Paris, à Warsaw, en Roumanie et en Croatie, entre autres.

Déjà à la fin de cette semaine, l’Allemagne faisait part de ses réserves face au traité et annonçait son intention de ne pas le signer pour le moment.

La maniére dont le traité a été négocié secrétement est également dénoncée par plusieurs associations et formations politiques.

L’Union européenne a signé le texte fin janvier 2012, mais ce dernier doit encore être ratifié dans les différents pays de l’Union et soumis à un vote du Parlement européen.

La Pologne, la République tchéque et la Lituanie ont d’ores et déjà gelé le processus de ratification, estimant que le texte devait être davantage étudié avant toute signature.

Le rapporteur du texte au Parlement, le socialiste Kader Arif, avait démissionné de son poste de rapporteur, dénonçant une “mascarade”, il a été remplacé par le britannique David Martin.

Voir aussi:

L’ACTA, la future loi mondiale anti-piratage ?

Tous les articles sur La loi SOPA ET PIPA

0
0