Secunews
Informatique Smartphones/tablettes

Clap de fin pour le Windows Phone

Clap de fin pour le Windows Phone

Microsoft a annoncé qu’il n’y aura plus de mises à jour de sécurité, et de fonctionnalité, sur la dernière version de son système d’exploitation pour téléphones mobiles.

Le système d’exploitation pour smartphones Windows Phone 8.1 n’aura donc vécu que quelques années.

Trois ans après son lancement, Microsoft a en effet annoncé ce mardi la fin des mises à jour de cette dernière version. Concrètement, cela signe l’arrêt du système Windows Phone.

C’est en 2000 que Microsoft s’est lancé dans la création d’un “Windows mobile.

Il aura ensuite fallu attendre 2010 pour que naisse le Windows Phone 7, le premier à avoir véritablement fait entrer Microsoft dans la compétition face aux systèmes de Google et Apple.

En 2014, la version 8 est sortie.

Sur Twitter, une grande majorité des internautes ne semble pas vraiment regretter cette disparition.

‘Le Windows Phone souffre de limites certaines, c’est le téléphone sur lequel il n’y a toujours pas Snapchat, ni Pokémon Go. Certains utilisateurs y voient un avantage: au moins, la batterie tient facilement plusieurs jours sans avoir besoin d’être rechargée, écrit un internaute”

Parmi les défenseurs du Windows Phone (oui, il en existe), certains ont regretté que les développeurs n’aient pas suffisamment soutenu le système d’exploitation.

“Windows Phone était un excellent OS, fluide et dynamique. Le hic, oui, son store qui n’a jamais eu de soutien de la part des développeurs, écrit un autre internaute”

Windows 10, OS à tout faire… vraiment ?

En abandonnant son dernier OS Mobile, Microsoft ne se retire pas tout à fait du marché des smartphones, l’entreprise de Redmond dispose toujours de Windows 10.

Le système de bureau de Microsoft peut en effet fonctionner sur des téléphones mobiles et se transformer en PC quand on le relie à un écran, comme le HP Elite X3.

Les terminaux mobiles qui fonctionnent sous Windows 10 sont cependant rares, professionnels et chers, pas de quoi relancer l’entreprise dans le monde des smartphones.

Et son retour est d’autant plus compromis que des spécialistes comme Samsung commencent à mettre au point des surcouches d’Android capables de transformer un smartphone en PC de bureau une fois branché à un écran.

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire