Secunews
Internet Smartphones/tablettes

85.000 personnes ce sont déjà inscrites sur le site BE-Alert

85.000 personnes ce sont déjà inscrites sur le site BE-Alert

be-alert, est un système permettant aux autorités de diffuser rapidement un message à la population en cas de situation d’urgence.

“Cela répond aux attentes”, confiait mercredi Yves Stevens, du Centre de crise.

Une intense campagne sera encore menée durant l’été afin de faire connaître BE-Alert à la population.

Ces 15.000 nouvelles inscriptions s’ajoutent au 70.000 autres comptabilisées avant le lancement de la campagne de mardi, ce qui porte à 85.000 le nombre de personnes abonnées au service.

Selon Yves Stevens, “cela s’explique par un projet-pilote que nous avons mené ces deux dernières années dans 33 communes. Leurs habitants ont dès lors déjà pu s’inscrire”.

Tous les citoyens qui s’inscrivent à BE-Alert sont avertis par mail, SMS, téléphone ou via les réseaux sociaux en cas de situation d’urgence dans leur environnement proche.

Ils reçoivent également des instructions très concrètes de mesures de précaution à prendre.

Le système informatique permet normalement à 500 personnes de s’inscrire simultanément au service mais a connu quelques problèmes de capacité mardi pour suivre le flot de nouvelles inscriptions, ceux-ci ont toutefois rapidement été résolus.

BE-Alert dispose de capacité suffisante pour alerter simultanément un grand nombre de citoyens, via différents canaux:

– 100 SMS par seconde
– 600 appels téléphoniques simultanés
– 10.000 mails par seconde

Le Centre de crise fédéral s’attend encore à des milliers de nouvelles souscriptions à BE-Alert dans les semaines et mois à venir.

“Des spots radio seront diffusés cet été”, explique Yves Stevens.
Un jeu de réalité virtuelle sera par ailleurs utilisé durant les festivals musicaux pour en faire la promotion, de même que des clips vidéo sur les réseaux sociaux.

Un incendie dans votre rue ?
Une inondation dans votre commune ?
Un accident chimique dans la province ?
Un Attentat ?
Aidez les autorités à vous alerter en vous inscrivant à BE-ALERT.

Accéder au site be-alert.be .

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire