Secunews
Smartphones/tablettes

80.000 cartes SIM prépayées ont déjà été coupées par Proximus

80.000 cartes SIM prépayées ont déjà été coupées par Proximus

Les opérateurs mobiles belges n’ont plus que quelques jours pour identifier les détenteurs de cartes GSM prépayées. Ils multiplient les appels à se mettre en ordre.

Cette fois, les choses sérieuses ont commencé, chez les opérateurs de téléphonie mobile, d’ici huit jours, ils doivent avoir identifié tous les détenteurs de cartes GSM prépayées en circulation en Belgique.

À défaut, elles devront être suspendues.

La décision en revient au gouvernement, qui entend ainsi lutter contre l’anonymat actuel des cartes en question, dont se servent les terroristes pour accomplir leurs tristes oeuvres.

Leader du marché, Proximus prend, comme les autres, les choses au sérieux.

La loi est en effet stricte:

Le 8 juin 2017 à 0h01, les cartes non identifiées doivent avoir été désactivées.

‘Nous respecterons bien entendu ce prescrit légal, et pour éviter tout problème de dernière minute, nous avons commencé à suspendre des cartes, ce lundi’, explique son porte-parole, Haroun Fenaux.

Pour éviter la désactivation de votre carte  SIM, rendez vous dans une boutique de votre opérateur ou contacter votre opérateur mobile avant le 8 juin 2017.

Voir aussi:
La Belgique supprime l’anonymat des cartes de téléphone prépayées.

0
0

Laisser un commentaire