Secunews
Internet

Hansa et AlphaBay, deux sites majeurs du dark web fermés par les autorités

Hansa et AlphaBay, deux sites majeurs du dark web fermés par les autorités

« Les trafiquants de drogue et autres criminels dans le monde se sont infliger un sérieu revers  après une action commune coordonnée dans plusieurs pays », a déclaré Rob Wainwright, directeur exécutif d »Europol‘ lors d’une conférence de presse spéciale à Washington DC.

En agissant ensemble à l’échelle mondiale, les forces de l’ordre ont envoyé un message clair

‘Nous avons les moyens d’identifier les actes criminels et de contre-attaquer, même sur le terrain du dark web. D’autres opérations de cette envergure sont à prévoir.’

Les serveurs ont été infiltrés suite à une étroite collaboration entre les autorités thaïlandaises, lituaniennes, canadiennes, britanniques et françaises.

AlphaBay‘ et ‘Hansa‘ étaient deux des plus importantes stations commerciales de produits illicites en ligne, tels que l’héroïne, le fentanyl, les armes à feu et les outils de piratage informatique.

L’enquete d’Europol a révélé que ‘AlphaBay’ regroupait une activité 10 fois plus grande que ‘Silk Road‘, avec plus de 200.000 utilisateurs et 40.000 vendeurs.

Le montant total dépensé entre mai 2015 et février 2017 était de 450 millions de dollars, selon BBC News.

Après la fermeture, les utilisateurs ont migré massivement vers ‘Hansa’, qui a vu son activité multipliée par huit, ont annoncé les autorités.

Étant donné que les autorités néerlandaises avaient déjà mis la main sur Hansa en juin 2017, il était facile de surveiller secrètement le trafic venant ‘d’AlphaBay’ et d’enregistrer les noms d’utilisateurs, les mots de passe et les transactions bitcoin, y compris 10.000 adresses physiques des clients d’Hansa.

« C’est probablement l’une des affaires criminelles les plus importants de l’année », a déclaré le procureur général américain Jeff Sessions jeudi matin.

« Ne vous méprenez pas, les forces de l’ordre et de la justice font face à un nouveau défi posé par les criminels et des organisations criminelles transnationales qui pensent pouvoir commettre leurs crimes en toute impunité agissant sur le ‘dark web’.

Cette affaire, menée par des agents dédiés et des procureurs, est un message aux criminels.

‘Vous ne pouvez plus vous cacher. Nous vous trouverons, démantèlerons votre organisation et votre réseau. Et nous vous poursuivrons. ‘

En attendant son extradition, le cofondateur ‘d’AlphaBay’, Alexandre Cazes, ressortissant canadien de 26 ans, a été retrouvé mort dans sa cellule à Bangkok, après s’être donné la mort par pendaison, peu de temps après son arrestation la semaine dernière.

Après des mois de coordination, l’enquête internationale a fait tomber le plus élaboré des systèmes criminels parallèle.

L’opération sera suivie d’un nombre important d’arrestations de trafiquants de drogue et d’autres criminels.

Le ‘FBI‘ et Europol se refusent à tout commentaire supplémentaire.

0
0

Commentaires

Laisser un commentaire